Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La liste des transfuges des Républicains vers le FN s'allonge

Reuters15/09/2015 à 12:05

DEUX FIGURES DE LA DROITE TOULOUSAINE SOUTIENNENT LOUIS ALIOT POUR LES RÉGIONALES

PARIS (Reuters) - La liste des transfuges passant des Républicains au Front national s'allonge, un phénomène qui sert la stratégie de "dédiabolisation" de Marine Le Pen et de Florian Philippot, qui multiplie les appels du pied aux souverainistes.

Après Franck Allisio, président des "Jeunes actifs", groupe affilié aux Républicains, qui a annoncé dimanche son ralliement au FN à Marseille, Chantal Dounot (ex-UMP) et Maïté Carsalade, deux figures de la droite toulousaine, ont apporté lundi leur soutien au vice-président du FN, Louis Aliot, pour les régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

Auparavant, Olivier Bettati, ancien adjoint de Christian Estrosi (LR) à la mairie de Nice, s’était vu confier début juillet, par Marion Maréchal-Le Pen, candidate à la présidence de la région Paca, la tête de liste dans les Alpes-Maritimes.

Ces ralliements ne sont pas nouveaux, quinze cadres de la droite avaient rejoint le FN lors des élections départementales de mars dernier. Lors des municipales, en 2014, le parti avait déjà investi une trentaine de candidats issus d’autres formations.

Mais Florian Philippot, le vice-président du FN, dit sentir ces dernières semaines une forme "d'ébullition" qu'il attribue notamment à un "sentiment de lassitude des vieux partis" de la part des jeunes militants.

"Il y a des discussions, des prises de contact. Pas seulement avec la droite, mais avec des membres de la gauche républicaine", dit à Reuters cet ancien partisan de Jean-Pierre Chevènement, qui fut ministre de François Mitterrand.

Florian Philippot cite également le cas d'un centriste de l'UDI qui a récemment "frappé à la porte" du FN, même si les discussions sont toujours en cours.

Certains transfuges sont en conflit personnel avec des responsables locaux, d'autres ne se reconnaissent plus dans la ligne des Républicains, et beaucoup espèrent tout simplement donner un coup de pouce à leur carrière.

"Pour ceux qui rallient le FN, il y a la possibilité, en dix ans, d’être élu et de faire carrière", soulignait en mai dernier le spécialiste de l'extrême droite Jean-Yves Camus.

Le transfuge le plus médiatique a été en décembre 2014 Sébastien Chenu, ancien secrétaire national de l’UMP et fondateur de Gay Lib, qui a rejoint le Rassemblement Bleu Marine, le satellite du FN.

"Je rejoins Marine Le Pen pour la cohérence de son propos sur l'Europe comme sur les questions de société", avait-il expliqué.

Sébastien Chenu a ensuite été candidat à Beauvais (Oise) lors des dernières départementales sous sa nouvelle étiquette. Il a été battu au second tour par le binôme de l'union de la droite.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.