Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Libye risque d'être la prochaine urgence, dit Renzi à Paris

Reuters 26/11/2015 à 10:23
 (Actualisé avec autres citations et contexte) 
    PARIS, 26 novembre (Reuters) - Matteo Renzi a apporté jeudi 
son soutien à la France et à son offensive diplomatique et 
militaire contre l'Etat islamique, en insistant sur la nécessité 
de régler la situation en Libye, qui risque selon lui de 
constituer la prochaine urgence. 
    "Nous suivons avec beaucoup d'intérêt le processus de Vienne 
en ce qui concerne la Syrie et nous sommes particulièrement 
engagés à ce que cette fenêtre d'opportunité qui s'est ouverte 
au niveau diplomatique puisse s'élargir à la Libye", a dit le 
président du Conseil italien lors d'une déclaration au côté de 
François Hollande à l'Elysée. 
    Il faisait référence aux rencontres internationales menées 
depuis plusieurs semaines dans la capitale autrichienne. 
    Contre l'Etat islamique (Daech), Matteo Renzi a jugé 
"nécessaire de faire un effort de plus en plus inclusif, de 
créer une coalition de plus en plus ample qui (...) amène à 
l'objectif que monsieur le président Hollande a très bien 
exprimé, c'est-à-dire la destruction de Daech". 
    François Hollande a répété que l'offensive devait être menée 
non seulement sur le front militaire en Irak et en Syrie mais 
aussi politique pour sortir la Syrie de la guerre. 
    "Le processus de Vienne doit être mené jusqu'à son terme 
c'est-à-dire avec une transition politique et des élections qui 
forcément aboutiront au départ de Bachar al Assad", a-t-il dit. 
    "En Libye, nous devons mettre maintenant en place ce qui est 
attendu depuis trop longtemps, c'est-à-dire un gouvernement 
d'union nationale, là aussi, et la sécurisation du territoire, 
empêchant ainsi Daech de s'installer et de progresser", a-t-il 
ajouté. 
    Le président français, qui avait appelé de ses voeux la 
création d'une "grande coalition" pour "détruire" l'Etat 
islamique, a déjà rencontré cette semaine le Premier ministre 
britannique, le président américain et la chancelière allemande. 
Il se rendra à Moscou pour un entretien avec le président russe 
ce jeudi après-midi.   
    "Cette suite de rencontres doit permettre de tirer toutes 
les leçons de se qui s'est produit à Paris, de cet horrible 
drame, et d'avoir des avancées", a dit le président français au 
côté de Matteo Renzi. 
    "Rien ne serait pire que la communauté internationale face à 
ces dangers, le danger du terrorisme, la menace de Daech 
partout, dans la région et au-delà, ne prenne pas les décisions 
qui sont attendues d'elle." 
    A la suite des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et 
Saint-Denis le 13 novembre, la France a obtenu le soutien de ses 
partenaires européens dans sa lutte contre le terrorisme en 
vertu de l'article 42.7 du traité de Lisbonne. 
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.