Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Libye envisage un référendum constitutionnel en décembre

Reuters11/09/2014 à 21:21

par Ahmed Elumami et Feras Bosalum BENGHAZI, Libye, 11 septembre (Reuters) - La commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution en Libye espère qu'un référendum pourra être organisé en décembre sur ce texte malgré le chaos dans lequel est plongé le pays. "La commission prédit que le référendum sur la Constitution aura lieu en décembre", a dit le porte-parole de cet organisme, Al Sadik al Sersi, en annonçant pour la première fois un calendrier. Les travaux de cette commission, élue en février par l'ensemble du pays, sont boycottés par la minorité berbère et les radicaux islamistes. Trois ans après le renversement de Mouammar Kadhafi, la Libye ne parvient pas à se doter d'institutions solides et les responsables élus se montrent incapables d'imposer leur autorité aux différents mouvements armés issus de la révolution contre l'ancien "guide", autrefois alliés et désormais rivaux. Alliée aux islamistes, une brigade de Misrata, ville de l'ouest du pays, a pris en août le contrôle de Tripoli et de la plupart des institutions gouvernementales, ce qui a contraint le gouvernement et la Chambre des représentants élue en juin à quitter la capitale pour s'installer à Tobrouk, dans l'est du pays. La brigade de Misrata a rétabli l'ancien Parlement, le Congrès général national (CGN), qui n'est plus reconnu par la communauté internationale. L'émissaire spécial de l'Onu, Bernardino Leon, a effectué jeudi la première visite d'un responsable étranger dans la capitale libyenne depuis le coup de force de la brigade de Misrata. Il s'était auparavant rendu à Tobrouk et Baïda, les principales villes de l'est du pays demeurant sous le contrôle du gouvernement. Dans un communiqué, l'Onu déclare que Bernardino Leon a rencontré des membres du Parlement et d'autres "acteurs politiques et influents" au cours de ses deux jours de pourparlers. L'Onu ne précise pas leur identité. Le CGN s'est indigné du fait que l'émissaire de l'Onu n'avait pas rencontré de représentants de l'ancienne assemblée. (Bertrand Boucey pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.