Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Libertadores à tout prix
So Foot15/09/2020 à 14:00

La Libertadores à tout prix

Alors que l'Amérique du Sud est actuellement le continent le plus touché par la pandémie, la Copa Libertadores reprend ce mardi. Six mois plus tard, sans papelitos, dans des stades à huis clos et avec déplacements des équipes d'un pays à l'autre. Un retour qui divise en Argentine où aucun match officiel, pas même un amical, n'a été disputé depuis mars, à l'inverse de certains pays voisins. The show must go on ?

"L'attente est terminée. La passion peut revenir avec la Copa Libertadores !" La CONMEBOL, triomphante, respire. Même masquée. 187 jours après les dernières rencontres, l'équivalent de la Ligue des champions sud-américaine va donc reprendre ce mardi, là où elle s'était arrêtée, soit au début de la troisième journée de la phase de poules. "Notre engagement est avant tout de garantir un retour organisé et sûr", prévient l'instance continentale. Un pari osé ou inconscient ? Selon les dernières données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Amérique du Sud reste l'un des épicentres de la pandémie avec cinq représentants parmi les onze pays les plus touchés de la planète et une circulation du virus encore hyper active. Un contexte loin de faire peur à une CONMEBOL décidée à faire repartir sa compétition la plus prestigieuse.

Dix-huit joueurs de Boca touchés par le Covid-19

Pour y parvenir, la Confédération sud-américaine de football a dû convaincre les gouvernements et les fédérations des dix nations participantes. Tous ont finalement ratifié le protocole sanitaire présenté qui doit permettre de réduire les risques au maximum. Malgré des frontières encore fermées ou très contrôlées, les équipes seront ainsi autorisées à se déplacer d'un pays à l'autre sans avoir à respecter la moindre période de quarantaine. Plus qu'une bulle, un dénommé "couloir sanitaire" que l'on pourrait résumer par un "bus-avion-bus-hôtel-bus-stade" est censé limiter le plus possible tout contact entre la population et une délégation de club composée au maximum de cinquante personnes. Chaque membre sera testé avant et après l'entrée dans un pays. Oubliez les papelitos et les ambiances de feu. Les rencontres se disputeront à huis clos avec la possibilité pour l'hôte de demander à changer de stade ou même de pays en cas de situation sanitaire compliquée.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer