1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Juventus et l'Atalanta font la fête ensemble
So Foot19/05/2019 à 22:36

La Juventus et l'Atalanta font la fête ensemble

En allant chercher un point précieux sur la pelouse de la Juventus (1-1), l'Atalanta se retrouve sur la troisième marche du podium et a plus que jamais son destin entre ses mains pour disputer la Ligue des Champions l'an prochain. Du côté de la Juventus, l'important était plutôt du côté des adieux de Massimiliano Allegri et d'Andrea Barzagli.

Juventus 1-1 Atalanta

Buts : Mandžuki? (80e) pour la Juventus // Ili?i? (33e) pour l'Atalanta.

Gagner là où personne ne l'a fait cette saison. Triompher sur une pelouse qui vous a toujours résisté depuis près de 30 ans, depuis plus précisément le 8 octobre 1989 et Claudio Caniggia. L'emporter quatre jours seulement après une finale de Coppa perdue face à la Lazio, avec un onze de départ quasi-identitque. Gâcher les adieux de Massimiliano Allegri et d'Andrea Barzagli, qui passaient une tête pour la dernière fois à l'Allianz Stadium. Une mission impossible qui aurait eu de quoi faire pâlir Tom Hanks, mais que la Dea a réussi en partie : faire comme le Genoa, le Torino ou Parma et ramener un point précieux dans la course à la Ligue des Champions.

Ili?i? gâche la fête


Avant de fouler la pelouse de la Vieille Dame, l'équation était connue d'avance pour les hommes de Gian Piero Gasperini : avec le succès du Milan plus tôt dans la journée face à Frosinone, aucun revers n'est permis si l'Atalanta compte garder son destin entre ses mains. Alors, après cinq premières minutes d'applaudissements nourris où la Juventus fête les siens, Freuler calme l'assistance et oblige Szcz?sny à s'employer une première fois (7 e). Les Nerazzurri étouffent complètement la Juventus qui peine à sortir de sa moitié de terrain, et en profitent au passage pour décocher les plus belles flèches. Après une percée plein axe, Zapata n'est pas loin de tromper le portier bianconero mais son tir rasant manque la cible d'un rien (28

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer