Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La justice referme le dossier Godard sans l'élucider

Reuters15/09/2012 à 21:11

LA JUSTICE REFERME LE DOSSIER GODARD SANS L'ÉLUCIDER

RENNES (Reuters) - La disparition du Dr Yves Godard et de sa famille, qui a défrayé la chronique en 1999, a rejoint ces affaires non élucidées qui inspirent des émissions comme la série "Cold case", après 13 ans d'enquête infructueuse.

Le juge d'instruction chargé du dossier à Saint-Malo a prononcé vendredi une ordonnance de non-lieu, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Le procureur de Saint-Malo, Alexandre de Bosschère, qui avait requis ce non-lieu en l'absence d'éléments nouveaux, qualifie cette décision de "constat d'échec" dans les colonnes du quotidien Ouest-France de samedi.

"Il subsiste des zones d'ombres", dit-il. "On n'a pas la preuve formelle que le Dr Godard a tué sa femme, même si c'est l'hypothèse la plus probable. On ne peut pas non plus écarter le suicide de celle-ci."

L'affaire avait débuté le 1er septembre 1999. Le Dr Yves Godard, alors âgé de 44 ans, qui avait loué un voilier pour quelques jours à Saint-Malo, a pris la mer avec ses deux enfants et n'a plus donné signe de vie, malgré de nombreux indices et témoignages pouvant laisser penser qu'il était toujours vivant.

Quelques jours plus tard, la camionnette du médecin était retrouvée sur un parking de Saint-Malo avec des traces de sang de son épouse, Marie-France Godard, 43 ans.

Au domicile de la famille Godard, à Tilly-sur-Seulles, dans le Calvados, les gendarmes relèvent également des traces de sang de l'épouse du médecin.

La thèse d'une dispute ayant mal tournée, suivie de la fuite de ce médecin pratiquant l'acupuncture, adepte de techniques de médecines parallèles, en délicatesse avec son conseil de l'ordre, prend forme mais ne pourra jamais être formellement établie.

CRÂNES

Au fil des mois et des années, de nombreux indices laissent penser que le Dr Godard a pu simuler un naufrage ou saborder son navire. L'annexe du voilier est retrouvée ainsi que divers objets comme un gilet de sauvetage ou le radeau de survie.

En septembre 1999, une information judiciaire est ouverte pour homicide volontaire et un mandat d'arrêt international lancé contre le Dr Godard.

Un an plus tard, un premier élément probant était retrouvé par un pêcheur dans la baie de Saint-Brieuc.

Cet homme a ramené un premier crâne dans son filet qu'il rejette à la mer - peut-être celui de Marius, quatre ans, le fils du médecin - puis un second qui est ramené au port et se révélera être celui de sa fille Camille, six ans.

Plusieurs témoins diront avoir vu Yves Godard tantôt sur l'île de Man, tantôt en Afrique du Sud, en Guadeloupe ou à Miami. Il faudra attendre septembre 2006 pour que de nouveaux ossements repêchés au large de Roscoff et identifiés comme appartenant au médecin attestent son décès.

D'autres objets ayant appartenu au médecin, tels des cartes bancaires, seront encore découverts sur les côtes de la Manche mais les enquêteurs n'ont jamais pu retrouver le "Nick", le voilier avec lequel Yves Godard avait pris le large, ni le corps de son épouse Marie-France.

Après 13 ans de mystère et de fausses pistes, qui ont donné lieu à une multitude d'auditions, de commissions rogatoires, d'expertises judiciaires et d'enquêtes sur le terrain, le parquet de Saint-Malo a jugé qu'il n'y avait plus d'éléments exploitables.

Sauf nouvel élément particulièrement probant, la procédure ne sera toutefois définitivement close que dans dix ans, délai légal de la prescription.

Pierre-Henri Allain, édité par Emmanuel Jarry

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.