Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La justice ordonne une amélioration des cellules des Baumettes

Reuters14/12/2012 à 20:09

LA JUSTICE ORDONNE UNE AMÉLIORATION DE LA PRISON DES BAUMETTES

MARSEILLE (Reuters) - Le tribunal administratif de Marseille a ordonné vendredi une remise en état partielle de la prison des Baumettes pour remédier à son insalubrité.

La justice enjoint à l'administration pénitentiaire de prévoir l'apport de lumière artificielle ou naturelle dans les cellules et l'enlèvement des détritus dans les couloirs et les parties communes de la prison.

L'Observatoire international des prisons (OIP), qui prône la fermeture de l'établissement pénitentiaire, estime qu'il s'agit d'une "demi-mesure" qui ne règle pas les problèmes de surpopulation et de violences.

"Je crains que cela ne change rien. J'ai peur que cela n'incite pas l'administration à prendre la pleine mesure du problème", a dit à Reuters Me Lionel Febbraro, juriste à l'OIP.

"Ce serait mieux si une astreinte avait été décidée et un délai fixé", a ajouté l'avocat, qui n'avait pas encore pris connaissance de l'ordonnance dans le détail.

L'OIP avait demandé jeudi au juge la mise en place de "mesures d'urgence" pour mettre un terme aux "multiples atteintes graves et illégales" dans une action en référé (urgence) à laquelle se sont associés le barreau de Marseille, le Syndicat des avocats de France, le Syndicat de la magistrature et le Conseil des barreaux de France.

Tout en refusant de commenter la décision en référé, le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, prévient qu'il suivra avec attention les suites données à ses recommandations publiques.

"Il se réserve le droit, le moment venu et selon les modalités qui sont les siennes, d'agir de nouveau à propos de l'état et de l'avenir du centre pénitentiaire des Baumettes", précise un communiqué.

Jean-Marie Delarue avait dénoncé le 6 décembre dans un rapport une insalubrité "consubstantielle" aux Baumettes, ce qui constitue selon lui une "violation grave" des droits fondamentaux des prisonniers.

Il relève notamment que la surpopulation carcérale atteint 145,8% dans cet établissement construit entre 1933 et 1939 dans le sud de Marseille.

Depuis vingt ans, les appels se multiplient pour réclamer une rénovation et dénoncer les dysfonctionnements d'une prison qualifiée d'"endroit répugnant" en 2006 par le Conseil de l'Europe.

Un projet de restructuration de l'établissement est en cours et devrait s'achever en 2017.

Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.