Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Jordanie répond à l'Etat islamique en exécutant deux islamistes

Reuters04/02/2015 à 11:40

(Avec déclaration du père du pilote, réaction de Damas) par Suleiman Al-Khalidi AMMAN, 4 février (Reuters) - La Jordanie a riposté à l'assassinat par l'Etat islamique (EI) d'un pilote de son armée de l'air en exécutant mercredi Sadjida al Richaoui, une islamiste irakienne condamnée à mort dont l'organisation djihadiste réclamait la libération, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Un autre islamiste irakien, membre d'Al Qaïda et également condamné à mort par Amman, a lui aussi été exécuté à l'aube par pendaison, ajoute-t-on de même source. Les autorités jordaniennes ont promis une "réponse terrible" à la mort du pilote de l'armée de l'air annoncée dans une vidéo diffusée quelques heures plus tôt par l'EI. Capturé en décembre dernier lors d'une mission au-dessus de la Syrie, Mouath al Kassaesbeh a été brûlé vif à l'intérieur d'une cage. Son père, Safi al Kassaesbeh, membre d'une tribu bédouine très puissante en Jordanie, a jugé mercredi que l'exécution des deux islamistes n'était pas une réponse suffisante. "Je veux que l'Etat venge la mort de mon fils avec davantage d'exécutions de ces gens qui suivent ce groupe criminel", a-t-il déclaré à Reuters par téléphone. "Les Jordaniens veulent que l'Etat et la coalition portent des coups encore plus durs pour détruire ces criminels." Le sort de Mouath al Kassaesbeh tenait les Jordaniens en haleine depuis sa capture, le 24 décembre. Sa détention a provoqué de rares rassemblements contre le roi Abdallah, critiqué pour avoir entraîné la Jordanie dans la coalition militaire mise en place par les Etats-Unis pour combattre l'Etat islamique en Irak et en Syrie. D'après la télévision jordanienne et des sources proches de la sécurité, la mort du pilote de chasse remonterait au 3 janvier. DAMAS INVITE AMMAN À COOPÉRER Dans des messages diffusés avant l'annonce de son meurtre, l'EI avait exigé la libération de Sadjida al Richaoui en échange d'un otage japonais, Kenji Goto, dont la mise à mort a été annoncée dans une vidéo diffusée samedi dernier. Les autorités jordaniennes avaient indiqué pour leur part qu'elles étaient prêtes à négocier la libération de la djihadiste, condamnée à mort pour son rôle dans un attentat suicide qui a fait 60 morts à Amman en 2005, en échange de son pilote. Sadjida al Richaoui et l'Irakien Ziyad Karboli, condamné en 2008 pour le meurtre d'un Jordanien, ont été exécutés par pendaison avant l'aube à la prison de Swaqa, à 70 km au sud d'Amman, a dit une source des services de sécurité. "Ils étaient calmes et n'ont montré aucune émotion, ils ont simplement prié", a-t-il dit. Dans la nuit, des dizaines de Jordaniens s'étaient rassemblés dans le centre de la capitale pour appeler à la vengeance aux cris de "mort à Daech", l'acronyme arabe à connotation péjorative de l'EI. A Karak, la ville natale du pilote, plusieurs dizaines de manifestants s'en sont brièvement pris à un bâtiment de l'administration, reprochant au pouvoir de ne pas en avoir fait assez pour obtenir sa libération. Des anciens ont ramené le calme. Le roi Abdallah, qui était en déplacement aux Etats-Unis, a écourté sa visite. Il a dénoncé à la télévision un acte de "lâche terrorisme" commis par un groupe déviant qui n'a rien à voir avec l'islam et a rencontré Barack Obama à la Maison blanche avant de repartir pour la Jordanie. A Damas, le gouvernement syrien a de son côté invité la Jordanie à coopérer avec lui pour lutter contre les groupes extrémistes de l'EI et du Front al Nosra, affilié à Al Qaïda, rapporte l'agence officielle syrienne SANA. (Avec Sylvia Westall à Beyrouth; Jean-Stéphane Brosse, Nicolas Delame, Henri-Pierre André et Tangi Salaün pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.