1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Hollande ralentie, pas les autres favoris
So Foot16/11/2019 à 22:43

La Hollande ralentie, pas les autres favoris

Contrairement à la Croatie, à l'Allemagne, à la Pologne et à l'Autriche, les Pays-Bas ont concédé le nul sur la pelouse de l'Irlande du Nord. La Slovaquie, elle, tire la gueule après avoir malmené le finaliste de la Coupe du Monde en première période.

Allemagne 4-0 Biélorussie


Buts : Ginter (41e), Goretzka (49e) et Kroos (56e et 83e)

Dominer sans concrétiser, est-ce frustrant ? Les Allemands ont eu quarante minutes pour réfléchir à la question, avant de répondre "non " par la plume d'un Gunter auteur de l'ouverture du score sur talonnade suite à un centre de Gnabry. Auparavant, Kroos et compagnie ont longtemps eu envie d'écrire un gros "oui " à force de voir leurs occasions passer à côté des filets. Et sans Neuer, qui a même stoppé un penalty de Stasevich en fin de rencontre, ils auraient même pu bouffer leur stylo. Mais les locaux étaient largement plus forts que la Biélorussie, ont ensuite déroulé avec trois nouveaux pions (Goretzka, et Kroos par deux fois) et conservent leur première place. Au détriment de la Hollande...

Ce qu'il faut retenir : Les 23 tirs (!) de la Mannschaft à la pause, symboles de sa supériorité.

Koeman ouvre la porte au Barça


Irlande du Nord 0-0 Pays-Bas


Oui, les Allemands conservent leur première place au détriment de la Hollande. Car cette dernière n'a pas fait le boulot, sur la pelouse de l'Irlande du Nord. La faute à des éléments offensifs trop imprécis, et des joueurs défensifs trop friables. À l'image Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer