Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La hausse de 1,5°C des températures mondiales atteinte vers 2040, selon le Giec
Reuters11/01/2018 à 22:33

LA HAUSSE DE 1,5°C DES TEMPÉRATURES MONDIALES ATTEINTE VERS 2040, SELON LE GIEC

LA HAUSSE DE 1,5°C DES TEMPÉRATURES MONDIALES ATTEINTE VERS 2040, SELON LE GIEC

OSLO (Reuters) - La hausse des températures mondiales risque de franchir avant le milieu du siècle le seuil de +1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux pré-industriels, avertit l'Onu dans un projet de rapport que Reuters a pu consulter jeudi.

Au rythme actuel du réchauffement et au vu des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre par les Etats, ce seuil devrait être atteint dans les années 2040, estime le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) dans un rapport à paraître en octobre.

Limiter la hausse à 1,5°C, comparé à des hausses plus fortes, permettrait de limiter les épisodes extrêmes de canicule, sécheresse ou inondation, les migrations démographiques et même les risques de conflit, dit le Giec.

Elle ne suffirait cependant pas à protéger ni les récifs coralliens, qui souffrent déjà de la hausse des températures des océans, ni la banquise emmagasinée au Groënland et dans l'Ouest Antarctique, dont la fonte fait monter le niveau des mers.

Lors du sommet de Paris sur le climat en décembre 2015, près de 200 pays se sont fixé comme objectif de limiter la hausse des températures mondiales "bien en deçà" de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels, en poursuivant leurs efforts vers l'objectif encore plus ambitieux d'une hausse limitée à 1,5°C.

Pour atteindre ce dernier objectif, les sources d'énergie renouvelables comme le solaire ou l'éolien devraient être la forme dominante d'énergie primaire d'ici 2050 et le charbon disparaître rapidement.

Le projet de rapport du Giec a été transmis aux gouvernements et à d'autres experts cette semaine, afin de recueillir leurs commentaires. "Le texte peut encore bouger", a prévenu Jonathan Lynn, porte-parole du Giec.

(Alister Doyle; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

46 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    12 janvier22:15

    mlaure13 : on a torT et votre orthographe est à se torDre de rire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer