Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La gestion des gares SNCF épinglée par la Cour des comptes
Boursorama avec Media Services20/04/2021 à 14:26

Des ressources limitées mais des besoins de financement importants, notamment pour entretenir et moderniser les bâtiments, une qualité de service à améliorer... Dans un rapport publié mardi, les Sages s'inquiètent pour les gares françaises. 

La gare de Bordeaux Saint-Jean, en août 2020. ( AFP / MEHDI FEDOUACH )

La gare de Bordeaux Saint-Jean, en août 2020. ( AFP / MEHDI FEDOUACH )

La situation des gares françaises inquiète la Cour des Comptes. Dans un rapport publié mardi 20 avril, les Sages souligne que Gares & Connexions, la branche de la SNCF chargée des gares qui exploite et entretient plus de 3.000 gares sur le territoire, se trouve dans "une impasse financière qui appelle une réaction de l'Etat". L'offre de service de Gares & Connexions "gagnerait à être mieux définie, et la qualité du service rendu améliorée", juge la Cour, citant des "indicateurs limités en nombre et parfois peu pertinents dans leur définition, (des) objectifs encore peu contraignants et (...) un système d'incitations financières dont les effets restent faibles".

Faute d'un cahier des charges précis, la qualité de service est très fluctuante d'une gare à l'autre , souligne le rapport, qui indique que seules 18% des petites gares en régions proposent des services d'assistance aux personnes handicapées contre 95% pour les grandes gares. De même, wifi et consignes sont souvent absents sur le réseau secondaire et des toilettes ne sont accessibles que dans un tiers des gares de ce réseau. La Cour des Comptes estime que l'Etat et les régions pourraient fixer des objectifs quant au niveau de service qu'elles attendent dans les contrats signés avec la société gestionnaire.

La Cour des comptes critique également le système de redevances, dont SNCF Gares & Connexions tire ses revenus. Ces redevances sont versées par les compagnies ferroviaires, essentiellement SNCF Voyageurs, et des concessions commerciales. "En principe, ce modèle économique doit permettre à l'entreprise de couvrir ses coûts d'exploitation et de dégager une marge opérationnelle pour financer les investissements en gare. Cependant, il souffre de plusieurs faiblesses qui nuisent à son efficacité", pointent les sages de la rue Cambon.  

Le système des redevances est opaque, inégalitaire et trop favorable aux transporteurs, tandis que la faible marge de manœuvre financière de Gares & Connexions l'empêche d'investir pleinement , jugent-ils. Et, ajoutent-ils, quand la société s'allie à des promoteurs privés, ce sont ces derniers qui captent "une grande part de la valeur générée par les projets". D'où la nécessité d'améliorer les performances "pour proposer, au meilleur prix, le meilleur service aux transporteurs et aux voyageurs", soulignent-ils. "Gares & Connexions devra convaincre ses interlocuteurs qu'elle demeure la mieux à même de gérer les gares", y compris celles qui pourraient être transférées aux régions. La Cour des comptes préconise parallèlement une réforme du système de redevances "pour améliorer la capacité d'autofinancement" du gestionnaire des gares. 

La Cour des Comptes demande en outre une augmentation des subventions de l'Etat , notamment pour l'entretien des bâtiments historiques, d'autant que les besoins ont plus augmenté que les ressources avec l'intégration l'an dernier des quais, passerelles et grandes halles voyageurs précédemment gérés par SNCF Réseau. "Aujourd'hui, l'Etat ne prend pas en charge le financement d'obligations dont il est pourtant responsable, pour un patrimoine qui lui appartient et dont Gares & Connexions n'est qu'affectataire", estime-t-elle. "La question du financement des investissements en gares doit aussi s'inscrire dans une réflexion de l'ensemble des parties prenantes sur l'avenir des gares et de leur développement" dans leur environnement, ajoute-t-elle.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer