Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La fumée des incendies américains est présente dans le ciel d'Europe
Boursorama avec Media Services16/09/2020 à 14:57

Au total, plus de deux millions d'hectares de végétation ont déjà été consumés depuis la mi-août de la frontière canadienne à celle du Mexique.

This handout satellite image released by Maxar Technologies shows a large area covered in thick smoke from the CZU Lightning Complex Wildfire burning in the Santa Cruz mountains, near Santa Cruz, California on August 21, 2020.Thick smoke blanketed large areas of central and northern California on August 21 as more people fled some of the biggest fires in the state's history which have raged largely uncontrolled through the week.Fire officials said lightning strikes had ignited 560 fires in the past week, the largest of which are the LNU, the SCU and CZU complex fires in the Bay Area. ( Satellite image ©2020 Maxar Technologies / Handout )

Les incendies qui ravagent l'Ouest américain sont "des dizaines à des centaines de fois" plus intenses que la moyenne des 15 dernières années, avec une fumée particulièrement épaisse qui a même atteint l'Europe, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique. Grâce aux observations satellites, "nous surveillons l'ampleur des incendies et la pollution de la fumée transportée à travers les Etats-Unis et au-delà", a commenté mercredi dans un communiqué Mark Parrington, scientifique du service de surveillance de l'atmosphère de Copernicus (CAMS).

Ces données montrent que cette année, l'activité de ces incendies "sans précédent" est "des dizaines à des centaines de fois plus intense que la moyenne sur la période 2003-2019 sur l'ensemble des Etats-Unis ainsi que dans plusieurs Etats touchés", a précisé le service. Les feux émettent également beaucoup de fumée, et ceux de la Californie et de l'Oregon ont déjà relâché dans l'atmosphère "bien plus de carbone en 2020 qu'aucune autre année depuis le début des mesures du CAMS en 2003": 21,7 mégatonnes en Californie et 7,3 mégatonnes dans l'Oregon. La fumée particulièrement épaisse a même voyagé jusqu'à l'Europe.

Carte de l'ouest des Etats-Unis représentant les feux actifs ainsi que les zones brûlées début septembre, en août et juillet ( AFP / )

Les images satellites montrent que la fumée est restée au large de la côte pacifique des Etats-Unis pendant plusieurs jours en raison des conditions atmosphériques, mais qu'elle est soufflée à nouveau vers l'Amérique du Nord ces derniers jours. Le CAMS estime "que la fumée recommence à traverser l'Atlantique, et va atteindre l'Europe du Nord plus tard dans la semaine, comme elle l'a fait à la fin de la semaine dernière". "Le fait que ces incendies émettent tellement de pollution dans l'atmosphère que nous pouvons encore voir de la fumée épaisse 8.000 km plus loin reflète à quel point ils sont dévastateurs, en terme d'ampleur et de durée", a insisté Mark Parrington.

Au total, plus de deux millions d'hectares de végétation ont déjà été consumés depuis la mi-août de la frontière canadienne à celle du Mexique. Selon le consensus scientifique, l'ampleur exceptionnelle de ces feux de forêt est liée au dérèglement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes. Mais le président Donald Trump a de nouveau suscité la polémique en semblant nier le rôle du changement climatique dans ces feux de forêts hors normes.

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    16 septembre18:17

    Ce matin, le ciel picard était pollué.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer