Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La frustration des familles des victimes de Mohamed Merah

Reuters25/02/2013 à 20:40

VERS LE MAINTIEN EN DÉTENTION DU FRÈRE DE MOHAMED MERAH

PARIS (Reuters) - Les familles des trois militaires tués par Mohamed Merah ont exprimé lundi leur "très grande frustration" quant à l'avancement de l'enquête sur les sept crimes commis il y près d'un an par ce Français se réclamant d'Al Qaïda.

Elles ont été reçues par les juges antiterroristes en charge du dossier, qui verront mardi les familles des quatre personnes tuées dans une école juive de Toulouse.

"Je ne suis pas satisfaite", a dit, en larmes, la mère de Mohamed Legouad, l'un des soldats tués. "On n'a rien trouvé du tout", a-t-elle ajouté à l'issue d'un entretien d'un peu plus de deux heures avec les magistrats instructeurs.

Le procureur de Paris a demandé le maintien en détention d'Abdelkader Merah, le frère du tueur, et les juges détiennent assez d'éléments pour le mettre en cause pour complicité, a annoncé lundi Me Olivier Morice, avocat de la famille Legouad.

Mais la justice cherche toujours à identifier un "troisième homme", a-t-il indiqué, précisant que "de très nombreuses investigations" ont été sollicitées par les juges.

Des commissions rogatoires ont été lancées au Pakistan, en Israël et en Egypte pour déterminer avec précision le périple de l'assassin, a déclaré l'avocate de la famille Ibn Ziaten.

"Une orientation sur le plan international, ce n'est pas innocent, parce qu'il est important de savoir quel a été le parcours de Mohamed Merah", a estimé sur BFM TV Me Marc Bensimhon, autre défenseur de la famille d'un soldat tué.

"TRÈS GRANDE FRUSTRATION"

Mais malgré ces éléments nouveaux, pour les familles, cette rencontre, qualifiée de "technique" par Albert Chennouf, père d'un soldat, n'a pas répondu à la question principale, celle des dysfonctionnements policiers apparus lors de l'affaire.

Un rapport de l'Inspection générale de la police dévoilé en octobre a reproché à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'avoir failli dans l'évaluation de la dangerosité de Mohamed Merah avant les tueries de Toulouse et Montauban.

"Les familles ne comprennent pas, n'admettent pas que Mohamed Merah n'ait pu être interpellé vivant, (...) et elles n'ont toujours pas d'explication, y compris aujourd'hui auprès des juges d'instruction, sur les dysfonctionnements graves qui ont eu lieu, et qui ont empêché cette interception", a déclaré à la presse Me Olivier Morice.

"Même si les familles sont très respectueuses et reconnaissantes du travail qui est fait par les magistrats instructeurs, elles ont le sentiment aussi qu'au niveau des services de l'Etat, notamment du ministère de l'Intérieur, mais aussi de la Défense, tout n'a pas été déclassifié", a-t-il dit.

Manuel Valls leur avait promis fin janvier d'examiner à nouveau tous les documents susceptibles d'être déclassifiés.

Une enquête préliminaire, confiée à l'Inspection générale de la police nationale, a récemment été ouverte par le parquet de Paris après le dépôt d'une plainte visant notamment les services de renseignement français.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.