Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIR PROD&CHEMICA

156.83USD
-0.46% 
valeur indicative 135.32 EUR

US0091581068 APD

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    157.60

  • clôture veille

    157.56

  • + haut

    157.61

  • + bas

    156.61

  • volume

    0

  • valorisation

    34 376 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    21.06.18 / 15:42:36

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    166.06

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AIR PROD&CHEMICA

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AIR PROD&CHEMICA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIR PROD&CHEMICA à mes listes

    Fermer

La France visée par un nouvel attentat, un mort et deux blessés

Reuters26/06/2015 à 15:03

* Un suspect, connu du renseignement intérieur, arrêté * L'attentat visait une entreprise de gaz en Isère * Le ou les auteurs ont déclenché une explosion * Un corps décapité retrouvé sur le site (Actualisé avec préfet de l'Isère) SAINT-QUENTIN FALLAVIER, Isère, 26 juin (Reuters) - Moins de six mois après les attentats meurtriers de Paris, une attaque terroriste a visé vendredi une entreprise située près de Lyon, faisant deux blessés légers dans une explosion et un mort, un homme dont le corps décapité a été retrouvé sur le site. Un suspect, fiché en 2006 pour "radicalisation" par les services de sécurité intérieure, a été arrêté, a annoncé le ministre de l'Intérieur, qui s'est rendu sur les lieux de l'attentat. Des complices potentiels ont par ailleurs été placés en garde à vue, a dit à la presse Bernard Cazeneuve. L'auteur présumé de l'attentat, actuellement entendu, n'avait pas de casier judiciaire, contrairement aux auteurs des attentats de janvier qui ont fait 17 morts. Il a été neutralisé par un pompier intervenu sur les lieux après une déflagration. L'homme, qui résiderait à Saint-Priest dans la région lyonnaise, avait fait l'objet d'un signalement en raison de sa radicalisation en 2006 qui n'a pas été renouvelé en 2008. Lié à la mouvance salafiste, "il n'était pas connu pour être en lien avec des acteurs terroristes", a dit le ministre de l'Intérieur. L'homme s'appelle Yassin Sahli selon Bernard Cazeneuve. Il a 35 ans et a été légèrement blessé à la tête lors de l'attaque. L'attentat n'a pas été revendiqué à ce stade, mais le corps décapité d'un homme, avec des inscriptions en arabe, a été retrouvé, ainsi que des drapeaux noirs et blancs portant eux aussi des formules en arabe. La décapitation rappelle les méthodes de l'Etat islamique (EI). "L'attaque est de nature terroriste dès lors qu'il a été retrouvé un cadavre décapité avec des inscriptions", a déclaré François Hollande à Bruxelles, où il a quitté le Conseil européen pour regagner Paris. "L'intention ne fait pas de doute, c'est de provoquer une explosion", a-t-il souligné. VOITURE BÉLIER L'attaque est survenue peu avant 10h00 (08h00 GMT) à Saint-Quentin Fallavier, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Lyon, dans une entreprise appartenant au groupe américain Air Products, fournisseur de gaz et de produits chimiques à usage industriel. Un ou deux hommes à bord d'un véhicule "se sont projetés", selon le président français, dans l'enceinte de l'entreprise contre des bonbonnes de gaz. Des témoins ont alors entendu une forte déflagration. L'usine de Saint-Quentin Fallavier, située sur l'une des plus grandes plateformes logistiques d'Europe, est classée Seveso, c'est-à-dire qu'elle est au nombre des sites "à risque" où sont stockés et/ou utilisés des matières dangereuses. "Les sites Seveso ont été protégés encore davantage et toutes les dispositions prises pour éviter tout drame supplémentaire, et prévenir toute action", a dit François Hollande. Selon le préfet de l'Isère, Jean-Paul Bonnetain, le véhicule utilisé pour pénétrer dans l'usine avait une autorisation, une des mesures de sécurité pour une installation Seveso. UN DIRIGEANT IRANIEN Cela "renforcerait la thèse de l'utilisation d'un véhicule appartenant à un sous-traitant de l'entreprise ou à un fournisseur", a-t-il ajouté en estimant que "la nature de l'activité de l'entreprise n'est peut-être pas étrangère au choix de la cible". En outre, Air Products est dirigé depuis 2014 par un Iranien d'origine naturalisé citoyen américain, Seifi Ghasemi. L'Iran chiite est en pointe dans le combat contre les forces sunnites de l'Etat islamique (EI), un mouvement sunnite. ID:nL8N0ZC205 Le parquet antiterroriste s'est saisi du dossier et a ouvert une enquête pour "assassinat et tentatives d'assassinats en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste", notamment. Les forces de l'ordre ont été déployées en nombre dans la région. François Hollande devait réunir un conseil restreint à l'Elysée à 15h30 (13h30 GMT). Le Premier ministre, Manuel Valls, actuellement en déplacement en Amérique du Sud, écourtera sa tournée et ne se rendra pas en Equateur. Il participera au conseil restreint par téléphone depuis l'ambassade de France en Colombie, a-t-on appris de source diplomatique. (Service France, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.