Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France veut rétablir ses finances d'ici 2027, au prix d'efforts sur la dépense
AFP08/04/2021 à 22:49

Le ministère français de l'Economie et des Finances à Paris, en décembre 2014 ( AFP / BERTRAND GUAY )

Le ministère français de l'Economie et des Finances à Paris, en décembre 2014 ( AFP / BERTRAND GUAY )

La France prévoit de ramener le déficit public sous la barre des 3% (2,8%) du PIB en 2027, et de commencer à réduire à partir de 2026 le ratio d'endettement public, selon les prévisions transmises jeudi par le ministère des Finances au Haut conseil des finances publiques (HCFP).

L'atteinte de ces objectifs suppose "des efforts importants" sur la dépense publique après les moyens considérables engagés depuis l'an dernier pour faire face à l'épidémie de Covid-19, indique-t-on à Bercy.

Le gouvernement prévoit ainsi que la dette publique, qui a atteint le niveau record de 115,7% du produit intérieur brut (PIB) l'an dernier, augmente encore jusqu'à 118,3% en 2025, avant de baisser très légèrement à 118,2% en 2026 puis de redescendre à 117,7% en 2027.

Cette trajectoire sera présentée en conseil des ministres la semaine prochaine et transmise à la Commission européenne dans le cadre du programme de stabilité fourni tous les ans par les Etats membres.

"Nous nous donnons cinq ans pour rétablir les finances publiques françaises", affirme le ministère de l'Economie, qui défend un objectif "ambitieux" mais aussi "le choix de la sincérité et de la responsablité".

Car si cette trajectoire exclut une politique de baisse "brutale" des dépenses ou d'augmentation d'impôts, afin de de ne pas fragiliser la reprise de l'économie, elle nécessite des "efforts importants", notamment de maîtrise de la dépense publique, prévient Bercy.

Le gouvernement veut ainsi ramener sa hausse à +0,7% par an en moyenne (hors dépenses d'urgence et de relance) jusqu'en 2027, contre une hausse de 1% par an entre 2017 et 2019, et de 1,4% par an durant la décennie 2010.

Pour cela, il faut choisir les politiques publiques jugées prioritaires et engager des réformes structurelles, selon Bercy, en particulier celle des retraites, suspendue du fait de la crise sanitaire. 

En attendant, après la récession historique de 2020 (-8,2%), le gouvernement compte toujours sur un retour en 2022 de l'activité à son niveau d'avant crise, notamment grâce au succès attendu de la campagne vaccinale et au plan de relance.

Il table ainsi sur une croissance de 4% en 2022 (après +5% en 2021), puis 2,3% en 2023, 1,5% en 2024, avant une stabilisation à 1,4% par an à partir de 2025.

Ces prévisions reposent sur un scénario de fin de la crise sanitaire durant l'été, et donc en l'absence d'une rechute à l'automne.

mhc/boc/ak/nth

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    09 avril10:15

    2021 2027 six ans à se goberger pour les parasites.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer