Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France va se doter d'un fonds d'investissement tourisme

Reuters11/06/2015 à 15:49

* La France mise sur le tourisme pour doper son économie * Accueil, numérique, investissement et formation en sont les axes * Le dispositif "visa en 48h" étendu à de nouveaux pays PARIS, 11 juin (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé jeudi la création d'un fonds d'investissement tourisme de plusieurs centaines de millions d'euros, mesure phare d'un plan visant à faire franchir à la France le cap de 100 millions de touristes étrangers en 2020. Avec 84 millions de touristes accueillis en 2014, la France reste la première destination au monde mais n'est que troisième en termes de recettes, derrière les Etats-Unis et l'Espagne. Le développement du tourisme, qui représente 7,4% du PIB français, a donc été hissé au rang de "cause nationale" par François Hollande qui mise sur ce secteur pour doper la croissance et lutter contre un taux de chômage toujours record. "Le tourisme est un trésor national, un trésor cela se protège, s'entretient, se développe", a souligné Laurent Fabius à l'occasion de la remise du rapport du conseil de promotion du tourisme mis en place en septembre 2014. "Quand on interroge les étrangers sur le pays qu'ils souhaiteraient visiter en priorité, la France arrive généralement en tête", a dit le chef de la diplomatie française. "Mais nous avons encore, pour le dire diplomatiquement, des marges de progression" notamment en matière d'accueil. Au total, quatre grands axes -- le numérique, l'accueil, la formation et l'investissement -- ont été définis dans le cadre de la phase 2 du plan d'action du gouvernement mis en place dans la foulée des assises du tourisme organisées en juin 2014. BESOINS IMPORTANTS Pierre angulaire du dispositif, le fonds d'investissement tourisme doit permettre de financer la rénovation de l'ancien, la construction du neuf dans l'hébergement hôtelier (notamment des stations de montagne et du littoral), le tourisme fluvial et maritime et l'oenotourisme. "Il faut que nos hébergements et nos infrastructures soient en qualité et en nombre suffisants dans l'ensemble de notre pays", a souligné Laurent Fabius. "Les besoins sont importants". La Caisse des dépôts sera actionnaire de ce fonds dont les contours seront précisés à l'automne mais Laurent Fabius prévoit déjà de mobiliser "plusieurs centaines de millions d'euros". En outre, une enveloppe financière sera dédiée au tourisme dans le cadre du troisième programme d'investissements d'avenir et sera à la disposition des entreprises en 2016. La France entend également mettre l'accent sur l'accueil en élargissant notamment le dispositif "visa en 48h". Cette mesure, mise en place pour la Chine, l'Inde, l'Afrique du Sud et plusieurs pays du Golfe, sera étendue à la Turquie, l'Indonésie et Singapour d'ici la fin de l'année. Les dessertes aériennes directes devraient être améliorées afin de faciliter les déplacement des touristes en France. Le système de détaxe sera quant à lui simplifié, a indiqué Laurent Fabius, citant une possible fusion des démarches. Pour lutter contre la mauvaise réputation de l'accueil des touristes en France, une campagne de sensibilisation sera par ailleurs lancée au printemps 2016. Concernant la formation, une conférence des formations d'excellence du tourisme va être créée afin d'offrir une meilleure visibilité aux écoles françaises, comme l'Ecole Ferrandi à Paris ou l'Institut Paul Bocuse. Enfin, un programme de couverture en internet mobile va être mis en place pour les zones touristiques qui ne sont pas couvertes en 3G actuellement, a indiqué Laurent Fabius qui a appelé les professionnels du secteur à proposer le wifi gratuit le plus largement possible. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.