1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« La France pourrait passer à 100 % d'énergies renouvelables »
Le Point18/06/2019 à 07:05

L'effort se relâche. Les énergies renouvelables sont à la mode, les experts du climat vantent leurs mérites, les jeunes comme l'égérie suédoise Greta Thunberg ne jurent que par l'éolien et le solaire, et pourtant les États et les acteurs économiques ralentissent la cadence. C'est le constat du rapport 2019 de REN21, un réseau d'experts des énergies renouvelables. Selon cette instance qui travaille avec l'ONU et des organismes comme l'Agence internationale de l'énergie (AIE), seuls 44 pays ont mis en place des politiques de tarification du carbone, afin de limiter la consommation d'énergies fossiles. À l'inverse, les aides aux énergies « sales », au premier rang desquelles le charbon, responsable d'un million de décès par an, ont atteint en 2017 la somme faramineuse de 300 milliards de dollars, en hausse de 11 % par rapport à 2016.La France, malgré sa bonne volonté réaffirmée par le Premier ministre Édouard Philippe, n'est pas mieux lotie. Selon le rapport de REN21, ses investissements dans les énergies renouvelables ont baissé entre 2016 et 2017 de 4 %, à 4,5 milliards de dollars. L'analyse de Rana Adib, secrétaire générale de REN21.Le Point : Le rapport de REN21 fait état d'un ralentissement mondial des efforts en faveur des énergies renouvelables. Tous les secteurs sont-ils touchés? ?Rana Adib : L'accélération n'est pas suffisante si l'on prend l'ensemble des domaines. Dans le secteur de l'électricité, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    18 juin09:22

    Les folies de l'écologie politique vont conduire la France à devenir un pays du tiers monde, il faudra pédaler chez soi pour avoir de l'éclairage. Pour le chauffage, n'en parlons pas, on se dirige vers une ère de refroidissement en raison de la diminution de l'activité solaire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer