Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France juge les progrès sur le dossier iranien "insuffisants"

Reuters25/03/2015 à 10:41

LA FRANCE JUGE LES PROGRÈS SUR LE DOSSIER IRANIEN INSUFFISANTS

NATIONS UNIES (Reuters) - La France estime que des progrès "insuffisants" ont été réalisés pour parvenir à un accord sur le programme nucléaire de l'Iran entre Téhéran et le groupe des six grandes puissances, avec des divergences notamment sur la recherche et le développement et la question des sanctions.

"L'Iran doit maintenant faire des choix difficiles s'il souhaite vraiment regagner la confiance de la communauté internationale", a déclaré François Delattre, l'ambassadeur de France auprès des Nations unies, lors d'une réunion du Conseil de Sécurité consacrée mardi aux sanctions contre l'Iran.

L'Iran, et le groupe dit du P5+1, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Chine, Russie, Royaume-Uni) et l'Allemagne, doivent reprendre leurs négociations cette semaine en Suisse avec pour objectif de conclure un accord politique pour le 31 mars et un accord complet, avec les détails techniques, pour le 30 juin.

La principale pierre d'achoppement, disent les pays occidentaux, restent la demande de l'Iran à ce qu'il n'y ait pas de limite à son programme de recherche et développement pour les centrifugeuses de haut niveau, qui purifient l'uranium utilisé dans des réacteurs nucléaires, ou, s'il est hautement enrichi, dans les armes.

Un autre problème concerne les sanctions. L'Iran veut la levée immédiate de toutes les sanctions de l'Onu une fois l'accord conclu, ainsi que des sanctions les plus handicapantes mises en place par les Etats-Unis et l'Union européenne.

DIVERGENCES IMPORTANTES

"L'Iran va devoir faire montre de plus de souplesse et prendre certaines décisions difficiles dans les jours qui viennent si nous voulons conclure un accord", a déclaré au Conseil l'ambassadeur adjoint du Royaume-Uni, Peter Wilson.

Durant les discussions la semaine dernière, la France a insisté pour que la période de restriction sur les travaux nucléaires de l'Iran soit plus longue. Elle s'est aussi opposée à l'idée de suspendre certaines sanctions de l'Onu relativement vite.

"Nous sommes déterminés à parvenir à un accord solide (...) qui permette l'établissement et la garantie à long terme des buts exclusivement pacifiques du programme nucléaire iranien", a déclaré François Delattre.

L'Iran nie avoir des ambitions en matière d'armement nucléaire.

"Il y a encore des divergences importantes et des choix importants qui doivent être faits dans ces négociations", a déclaré l'ambassadeur adjoint des Etats-Unis David Pressman. "Nous travaillons pour voir si nous pouvons parvenir à un cadre politique pour la fin mars qui aborde les éléments clés d'un accord global", a-t-il ajouté.

Moscou, a dit pour sa part l'ambassadeur de Russie, Vitali Tchourkine, "continuera à tout faire (...) pour trouver une conclusion définitive et globale de ces questions liées au programme nucléaire iranien et pour faire sortir Téhéran des sanctions mises en place par les résolutions afférentes du Conseil de sécurité."

(Michelle Nichols, Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.