Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La France doit se poser des questions après Toulouse, dit Bayrou

Reuters25/03/2012 à 18:59

LA RÉPUBLIQUE A DES QUESTIONS À SE POSER APRÈS LE DRAME DE TOULOUSE, INSISTE FRANÇOIS BAYROU

PARIS (Reuters) - "La République a des questions à se poser" après les tueries de Montauban et Toulouse, a affirmé dimanche François Bayrou, qui s'est demandé comment "un assassin désaxé (...) repéré par tous les services" ait pu ainsi passer à l'acte.

Le candidat du Mouvement Démocrate (MoDem) à l'élection présidentielle est revenu brièvement sur les crimes de Mohamed Merah lors d'un meeting à Paris devant plusieurs milliers de partisans, quelques jours après avoir allumé une polémique en mettant en accusation la classe politique, et Nicolas Sarkozy au premier chef, à la suite des trois fusillades qui ont fait sept morts.

"Quand à Toulouse ou à Montauban, un assassin desaxé dont on apprend après qu'il était repéré par tous les services, identifié et sur la liste noire des services de renseignement américains, quand ce désaxé peut se constituer un arsenal d'armes de guerre, s'entraîner, commettre ces meurtres les plus horribles de ces dernières années sans que nul ne soit en alerte, alors la République a des questions à se poser", a-t-il lancé sous les applaudissements.

"Sans aller jusqu'à ce terrorisme-là, quand la violence et l'intolérance montent dans toutes les couches de la société, que les appels à la haine tournent sur internet, si elle ne se pose pas de question, elle ne fait pas son devoir", a-t-il ajouté.

Lundi, au soir de la tuerie du collège-lycée juif Ozar Hatorah de Toulouse, qui a fait quatre victimes (un adulte et trois enfants), François Bayrou, qui avait décidé de poursuivre sa campagne, avait estimé lors d'un meeting à Grenoble que ce fait divers n'était "pas sans lien avec une certaine évolution de la France".

"Le fait de montrer du doigt les uns ou les autres en raison de leur présence dans le pays, de leur origine, de leur situation sociale, c'est d'une certaine manière faire flamber ce genre de passion, ce genre de sentiment", avait-il dit, visant implicitement le président sortant.

"Ce n'est pas un bon service à rendre à la société française que de passer son temps à opposer même artificiellement, même électoralement, les gens les uns aux autres", avait-il ainsi affirmé.

L'ancien ministre Philippe Douste-Blazy, qui, après avoir présidé à la fondation de l'UMP en 2002 a décidé de se rallier à François Bayrou pour la présidentielle de 2012, a défendu dimanche la position controversée du dirigeant centriste.

"Ceux qui ont pu ou voulu faire croire que François Bayrou avait voulu instrumentaliser ce drame, cela relève de la malhonnêteté intellectuelle. Il n'a jamais dérapé, il dit seulement que nous sommes dans une société qui est une société violente", a-t-il dit sur Canal+.

Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.