Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France concocte sa premiere Fete de la gastronomie

Reuters23/09/2011 à 14:21

par Elizabeth Pineau

Paris (Reuters) - Un banquet en plein air en Avignon, une chasse au tresor culinaire a Paris, des cours de cuisine gratuits et un ministre aux fourneaux: la premiere Fete de la gastronomie eveille les appetits vendredi dans toute la France.

Plus de 2.000 evenements - dont la liste est consultable sur le site www.fete-gastronomie.fr - sont prevus pour ce rendez-vous, lance dans le sillage de l'inscription du "repas gastronomique francais" au patrimoine culturel immateriel de l'humanite de l'Unesco l'an dernier.

La fete est appelee a se renouveler chaque 23 septembre.

"Dorenavant, il y aura en France le premier jour de l'automne, une Fete de la gastronomie. Je souhaite que, comme la Fete de la musique, elle soit populaire", a declare Frederic Lefebvre lors d'une conference de presentation dans une ecole hoteliere de Paris.

"La gastronomie, c'est aussi bien le petit-dejeuner que l'aperitif, le casse-croute, le repas de fete ou le repas d'affaires", a ajoute le secretaire d'Etat charge du Tourisme et de la Consommation, qui raconte sur internet sa passion pour les groseilles a maquereau et les calamars a la portugaise.

Theme de cette premiere edition : la terre, "symbolisant a la fois la terre nourriciere, les nourritures terrestres et la diversite des terroirs", peut-on lire dans le dossier de presse.

Elle sera l'occasion de valoriser le secteur agroalimentaire, qui emploie 250.000 personnes en France, dans un pays qui reste la premiere destination touristique au monde.

FREDERIC MITTERRAND PREPARE LE DINER

Parmi les evenements labellises "Fete de la gastronomie" figure un banquet populaire pour 500 convives prepares par les grands chefs sur l'esplanade du palais des papes d'Avignon.

Les halles de Quimper (Finistere) accueilleront des animations sur le patrimoine gastronomique breton et on pourra apprendre a ouvrir des huitres dans un bar de La Rochelle (Charente-Maritime).

Des boulangeries, biscuiteries et autres rhumeries ouvriront leurs portes au public. Des pique-niques seront organises en Bourgogne mais aussi dans un parc de Yokohama, au Japon.

A Paris, un cassoulet languedocien sera servi au premier etage de la Tour Eiffel et une rencontre litteraire "Culture et gourmandise" organisee au cafe Le Procope.

Le chef Guy Martin installera un marche de saison dans son atelier du VIIIe arrondissement et des stands de degustation seront montes dans les aeroports parisiens d'Orly et de Roissy.

Sur internet, les passionnes de cuisine peuvent proposer des recettes sur le site "Qui sera le Chef" (www.quiseralechef.com). S'ils recoltent assez de voix, ils pourront realiser leurs idees dans les cuisines d'un restaurant.

Le ministre de la Culture, Frederic Mitterrand, passera derriere les fourneaux pour participer a l'emission de telerealite "Un diner presque parfait" qui donne la parole a des cuisiniers amateurs. M6 diffusera l'episode le 23 septembre.

La Fete de la gastronomie coincide avec deux autres operations sur le meme theme : "Tous au restaurant" (19-25 septembre), qui consiste a offrir un menu pour un menu consomme, au dejeuner comme au diner, et la neuvieme edition de "Cuisines en fete" (23-25 septembre), qui valorise le "fait maison".

Edite par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.