1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Fondation Chirac, prix Nobel?
Le Parisien30/09/2019 à 10:19

La Fondation Chirac, prix Nobel?

Pour Jean-Louis Borloo, ce serait un honneur mérité : ce lundi matin sur France Info, l'ancien ministre de la Cohésion sociale de Jacques Chirac a lancé l'idée que la Fondation Chirac soit proposée à l'Académie suédoise pour le prix Nobel de la paix. « Mon rêve, quand je vois l'émotion partout dans le monde, c'est que la France propose au Nobel cette Fondation puisque le président Chirac ne peut recevoir ce prix qui n'est jamais octroyé à titre posthume », explique Jean-Louis Borloo. LIRE AUSSI > Les événements de la journée de cérémonie en hommage à Jacques ChiracLa Fondation Chirac - à ne pas confondre avec la Fondation Jacques Chirac - a été créée en juin 2008, une année à peine après le départ de l'ancien président de l'Elysée. « Quand il nous a appris sa volonté de créer cette Fondation, Jacques Chirac nous a expliqué qu'il voulait servir la France et les Français différemment, mais dans la continuité de son action politique marquée par deux principes, le multilatéralisme et le dialogue des cultures », se souvient Valérie Terranova, secrétaire générale de la Fondation.Accès à l'eau, préservation des langues, des forêts, protection de la biodiversité... Les projets financés par la Fondation notamment dans les pays émergents sont nombreux. Deux missions, deux combats ressortent cependant et expliquent la proposition de Jean-Louis Borloo de « nobéliser » ce qui avait occupé une place centrale dans la vie et l'emploi du temps de Jacques Chirac jusqu'à ces derniers mois.Le Prix pour la prévention des conflits, créé en 2009, a pour but de « faire connaître celles et ceux qui, dans l'anonymat mais au péril de leur vie, œuvrent en faveur de la paix. » Denis Mukwege en fut le lauréat en 2013. Cinq ans plus tard, « l'homme qui répare les femmes », gynécologue engagé contre les mutilations pratiquées sur les femmes en République Démocratique du Congo, a reçu le ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer