Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La FIFA inflige huit ans de suspension à Platini et Blatter

Reuters21/12/2015 à 10:29

MICHEL PLATINI ET SEPP BLATTER SUSPENDUS HUIT ANS

par Simon Evans

ZURICH (Reuters) - Sepp Blatter et Michel Platini ont été suspendus lundi pour huit ans de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la FIFA.

La décision est passible d'appel mais éloigne encore plus la perspective d'une candidature de Platini à l'élection à la présidence de la FIFA, qui aura lieu le 26 février prochain.

Le président démissionnaire de l'instance mondiale du football et le président de l'UEFA, la confédération européenne, sont sanctionnés dans le cadre du versement en février 2011 à Michel Platini de deux millions de francs suisses (environ 1,8 million d'euros) pour une mission effectuée pour la FIFA entre 1998 et 2002.

Tous deux démentent toute malversation. Ils ont la possibilité de saisir la commission de recours de la FIFA ou le Tribunal arbitral du sport (TAS), basé à Lausanne.

Leur suspension est assortie d'une amende, de 80.000 francs suisses CHF pour Platini (soit 74.000 euros environ), de 50.000 CHF pour Blatter (soit 46.000 euros)

La justice suisse, qui a annoncé fin septembre l'ouverture d'une procédure pénale, soupçonne un "paiement déloyal au préjudice de la FIFA" pour des travaux "prétendument" effectués par Platini entre janvier 1999 et juin 2002. Ce paiement a été exécuté en février 2011.

Début octobre, Sepp Blatter, 79 ans, et Michel Platini, 60 ans, avaient été suspendus à titre provisoire pour une durée de 90 jours.

AUCUNE BASE LÉGALE

Dans un communiqué diffusé dans la matinée, la chambre de la commission d'éthique présidée par Hans-Joachim Eckert souligne que "M. Blatter, en sa capacité de président de la FIFA, a autorisé le versement à M. Platini d'un paiement qui n'avait aucune base légale dans l'accord écrit signé le 25 août 1999 par les deux dirigeants".

"Ni dans sa déclaration écrite ni lors de son audition, M. Blatter n'a été en mesure de démontrer une autre base légale pour ce paiement", poursuit la commission d'éthique.

Les arguments exposés par le président de la FIFA n'ont pas été jugés "convaincants" et ont par conséquent été rejetés.

Concernant le Français, la chambre de la commission note qu'elle n'a pas trouvé dans le dossier présenté par Platini la preuve convaincante d'un "accord oral".

"M. Platini a omis d'agir avec une crédibilité et une intégrité totales, faisant preuve d'une méconnaissance de l'importance de ses tâches et de ses obligations et responsabilités concomitantes."

Le Suisse Sepp Blatter, poussé à la démission par le scandale de corruption au sein de la FIFA qui a éclaté au printemps, était venu plaider son innocence jeudi devant la commission.

Platini, qui faisait jusqu'à peu figure de favori dans la course à la succession du Suisse, a refusé pour sa part de venir se défendre vendredi devant la commission d'éthique et a dénoncé une procédure jugée d'avance. "Je suis déjà jugé, je suis déjà condamné", a fait savoir l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France par le truchement de ses avocats.

La commission d'éthique n'a pas retenu les charges de corruption mais estime que le paiement de 2011 contrevient à d'autres sections du code d'éthique de la fédération internationale de football. Les deux hommes sont notamment déclarés coupables de conflits d'intérêt et d'abus de pouvoir.

(Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.