Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Fed n'est pas une priorité, dit un conseiller de Trump

Reuters10/11/2016 à 15:17
    WASHINGTON, 10 novembre (Reuters) - Un important conseiller 
économique du président élu américain, Donald Trump, a déclaré 
jeudi que le soutien à la croissance économique passait avant le 
débat sur la politique monétaire de la Réserve fédérale, 
soulignant la nécessité de soutenir l'emploi en jouant sur la 
réglementation, la politique énergétique et l'allégement de la 
fiscalité. 
    "Je crois qu'il ne faut pas en rester à la Fed et qu'il faut 
parler davantage des autres politiques, qui permettront des 
changements assez rapides", a dit David Malpass dans un 
entretien à la chaîne de télévision CNBC. 
    Titulaire de différents postes au Trésor et au département 
d'Etat pendant les présidences de Ronald Reagan et de George 
Bush père, David Malpass a ajouté que la priorité de Donald 
Trump serait le soutien à la création d'emplois dans les petites 
entreprises par le biais d'une amélioration de la 
réglementation, d'allégements fiscaux et de simplification.  
    "La Fed est indépendante", a-t-il dit. "Mais le problème, 
c'est que ses résultats ne sont pas bons. La croissance de notre 
économie est vraiment faible. Reste à savoir si elle va se 
remettre en question pour réaliser qu'elle est une partie du 
problème." 
    David Malpass n'a fait aucun commentaire sur l'attribution 
des postes de la future administration Trump, se contentant de 
rappeler que le magnat de l'immobilier avait dit vouloir un 
cabinet comparable à une direction d'entreprise et qu'il avait 
octroyé à son colistier, Mike Pence, une influence accrue en 
matière de prise de décision. 
    Il a esquivé les questions sur la possibilité qu'il remplace 
lui-même Janet Yellen à la tête de la Réserve fédérale au terme 
du mandat de la présidente actuelle, en février 2018. 
    "Je ne crois pas qu'il faille parler de la Fed aujourd'hui", 
a-t-il dit. "La Fed fait ce qu'elle a à faire. Elle dépend des 
indicateurs; elle va envisager une hausse de taux en décembre en 
fonction de notre capacité à croître plus rapidement. Tout 
indique que les Etats-Unis peuvent commencer à accélérer et je 
crois que c'est formidable pour ce pays." 
     
 
 (Doina Chiacu; Marc Angrand pour le service français, édité par 
Wilfrid Exbrayat) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.