Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La famille des tireurs de San Bernardino n'avait rien vu venir-avocat

Reuters04/12/2015 à 16:21
    par Yasmeen Abutaleb et Lisa Baertlein 
    SAN BERNARDINO, Californie, 4 décembre (Reuters) - Syed 
Rizwan Farook et Tashfeen Malik, le couple qui a tué 14 
personnes mercredi en Californie avant de tomber sous les balles 
de la police, n'avaient rien laissé entrevoir de leurs projets, 
a déclaré vendredi l'avocat de leur famille. 
    Leurs proches, a déclaré David Chelsey sur CNN, "n'ont 
jamais vu le moindre signe d'alerte, la moindre caractéristique 
qui les aurait conduit à penser qu'une chose de ce genre allait 
se produire". 
    "Il y a si peu de choses pour comprendre ou expliquer ce qui 
s'est produit ou pourquoi cela s'est produit", a poursuivi 
l'avocat de la famille. 
    Farook, qui était âgé de 28 ans, et Malik, 27 ans, laissent 
derrière eux une petite fille de six mois, qu'ils avaient 
confiée à sa grand-mère avant de gagner l'Inland Regional Center 
où ils ont ouvert le feu en pleine fête de fin d'année organisée 
par l'agence des services sociaux de San Bernardino. Farook 
était un employé de cette agence, il était chargé de 
l'inspection sanitaire de restaurants et de piscines. 
    Sur NBC News, son beau-frère, Farhan Khan, a donné libre 
cours à la colère qu'il éprouve contre lui. "Dans nos vies, des 
gens ne peuvent avoir d'enfant. Dieu leur a fait le cadeau d'une 
fille. Et ils l'ont abandonnée... Pour quel résultat ?", a-t-il 
dit. 
    La tuerie de mercredi, qui a fait également 21 blessés, est 
la plus meurtrière aux Etats-Unis depuis la mort de 27 
personnes, dont vingt enfants et le tireur, un jeune homme 
solitaire, en décembre 2012 dans l'école élémentaire Sandy Hook 
de Newtown, dans le Connecticut. 
     
    QUEL MOBILE ? 
    Quarante-huit heures après la fusillade, les enquêteurs 
s'efforcent toujours de déterminer les raisons de ce massacre et 
n'excluent pas qu'il soit lié à une idéologie extrémiste. Pour 
autant, les éléments recueillis à ce stade de l'enquête ne 
permette pas d'établir de connexion avec un groupe djihadiste 
comme l'Etat islamique (EI), ont déclaré les autorités. 
    Le directeur du FBI à Los Angeles, David Bowdich, a ainsi 
souligné jeudi qu'aucune piste ne pouvait être exclue mais qu'il 
serait "irresponsable et prématuré" pour l'heure d'imputer la 
tuerie à un acte de terrorisme. 
    Barack Obama a indiqué pour sa part qu'il était "possible 
que ce soit lié au terrorisme". "Mais nous n'en savons rien. Il 
est possible aussi que ce soit lié à un problème d'ordre 
professionnel", a-t-il ajouté. (voir  ID:nL8N13S068 ) 
    Les enquêteurs espèrent "faire parler" les ordinateurs, les 
téléphones portables et autres équipements électroniques 
qu'utilisait le couple. 
    Ils ont aussi découvert à leur domicile une importante 
quantité de munitions (4.500 cartouches en plus des 1.600 qui se 
trouvaient à l'intérieur de leur voiture) et douze bombes 
artisanales. 
    La fusillade de San Bernardino présente notamment comme 
caractéristique d'avoir été commise par deux tireurs quand la 
plupart des tueries de masse les plus meurtrières de ces 
dernières années étaient l'oeuvre d'hommes agissant seuls, à 
l'exception du lycée Columbine en 1999 dans le Colorado et d'une 
équipée sanglante de deux hommes en 2002 à Washington. (voir 
 ID:nL5N1214IP )  
 
 (avec Doina Chiacu à Washington; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.