Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La droite mobilise Bernadette Chirac pour ses cantons

Reuters04/03/2014 à 14:58

LA DROITE MOBILISE BERNADETTE CHIRAC POUR SES CANTONS

PARIS (Reuters) - L'opposition de droite a annoncé mardi une série d'initiatives pour faire annuler le redécoupage des cantons décidé par la majorité, appelant à la rescousse Bernadette Chirac contre un projet qualifié de "coup de force" au détriment de la ruralité.

L'épouse de l'ancien président de la République perdra son fief corrézien en raison de la loi du 17 mai 2013 qui supprime la moitié des cantons de France, dont le nombre passe ainsi de 3.971 à 2.068, et qui prévoit l'élection dans chacun de ces nouveaux cantons d'un binôme composé d'un homme et d'une femme.

Les prochaines élections cantonales, qui s'appelleront désormais départementales, doivent avoir lieu en mars 2015.

Le député UDI (centriste) François Sauvadet, entouré de plusieurs présidents de conseils généraux UMP, UDI et divers droite, a présenté mardi un "livre noir sur le redécoupage des cantons de France" dans lequel il dénonce le "coup de force" du gouvernement et qualifie la réforme de "ruralicide".

Le député UMP Dominique Bussereau a précisé que l'opposition allait déposer des recours, d'abord gracieux auprès du Premier ministre, puis contentieux auprès du Conseil d'Etat.

Du fait de la durée des procédures, ces recours risquent de poser un problème de calendrier.

Dominique Bussereau, président du conseil général de la Charente-Maritime s'est demandé "si tant d'amateurisme et de précicipation" de la part de l'exécutif "ne signifie pas que le gouvernement de lui-même souhaite reporter les élections (départementales), sachant que la situation politique en 2015 ne sera pas forcément la meilleure pour lui".

Bernadette Chirac, 80 ans, élue de Corrèze depuis une trentaine d'années, pèse de ton son poids contre ce redécoupage préparé par Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur.

Elle a regretté lors de la conférence de presse de présentation du "livre noir" la suppression de son canton, accusant la gauche mais aussi certains dirigeants locaux de la droite d'être parvenu à un compromis en l'écartant.

"Si je tombe dans la trappe je dirai un certain nombre de choses", a menacé la conseillère générale sortante.

"Si on disparaît, si on est condamné, c'est pour des raisons précises et il faudra les dire", a-t-elle poursuivi en se demandant si son âge n'était pas une des causes de la disparition de son canton.

Elle a dédouané François Hollande, vieille connaissance de Jacques Chirac et ancien président du conseil général de Corrèze, qui a "fait confiance à M. Valls".

Elle en a néanmoins parlé au président mais ne l'a "pas ennuyé longtemps. Ça ne se fait pas."

"On ne va pas se laisser piller comme ça", a-t-elle ajouté en souhaitant rester deux ans de plus à son poste car elle a "des projets en route, des projets importants pour le secteur".

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.