Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"La dictature est tombée", déclare Ioulia Timochenko

Reuters22/02/2014 à 19:27

L'EX-PREMIER MINISTRE UKRAINIEN IOULIA TIMOCHENKO EST LIBRE

KHARKIV, Ukraine (Reuters) - L'opposante Ioulia Timochenko, libérée de prison samedi, a déclaré que le peuple ukrainien avait fait tomber la dictature en Ukraine et ajouté que tout devait être fait pour que les manifestants tués à Kiev ne soient pas morts en vain.

"Notre patrie va de nouveau pouvoir voir le soleil et le ciel à présent que la dictature est tombée", a-t-elle dit à la presse dans sa première déclaration après sa libération.

Elle a ajouté que tout devait être fait pour que "pas une seule goutte de sang n'ait été versée en vain".

L'ex-Premier ministre avait été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir.

Mais les députés ont modifié le code pénal, faisant tomber l'article qui avait précipité sa condamnation, et l'opposante a recouvré sa liberté samedi, quittant l'hôpital pénitentiaire de Kharkiv, dans le nord-est du pays, où elle était détenue.

Figure de la "révolution orange" de l'hiver 2004, Timochenko avait su alors enthousiasmer les foules, faisant preuve d'un charisme dont sont privés les chefs de file de la contestation qui a éclaté en novembre dernier.

Vendredi soir, quelques heures après la signature de l'accord de sortie de crise, les députés de la Rada ont retiré du code pénal l'article sur lequel se fondait sa condamnation mais le texte devait être ratifié par Viktor Ianoukovitch.

Samedi matin, ils ont accéléré la procédure en votant un texte dont l'application n'était plus dépendante de la signature de l'homme qui a battu de justesse Timochenko à l'élection présidentielle de février 2010.

"En vertu de la loi ukrainienne, ma mère est déjà une personne libre", déclarait dans la matinée sa fille, Evguenia Timochenko, avant de rallier Kharkiv.

Ioulia Timochenko, aujourd'hui âgée de 53 ans, a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir dans le cadre d'un contrat sur le gaz négocié avec la Russie alors qu'elle dirigeait le gouvernement. Son procès avait été qualifié de "procès politique" par l'Union européenne.

Un de ses proches, Oleksander Tourchinov, a été élu samedi matin à la présidence du Parlement à la suite de la démission de Volodimir Ribak, allié de Ianoukovitch.

Pavel Polityuk; Henri-Pierre André pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.