1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La DGCCRF accuse PSA d'avoir truqué 2 millions de moteurs

Reuters08/09/2017 à 11:46

LA DGCCRF ACCUSE PSA D'AVOIR TRUQUÉ 2 MILLIONS DE MOTEURS

PARIS (Reuters) - La Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) accuse PSA d'avoir vendu près de deux millions de véhicules dont le moteur fonctionne selon des stratégies frauduleuses, rapporte le Monde de samedi, citant des extraits d'un rapport transmis à la justice.

Le quotidien ajoute que la DGCCRF estime que PSA a réalisé une "économie frauduleuse d'investissement" en intégrant un dispositif qui modifie le comportement du moteur pour être en conformité avec les normes d'émissions de polluants uniquement lors du test d'homologation plutôt que d'investir dans le développement loyal d'un moteur conforme à la réglementation et dans des technologies plus efficaces en matière de dépollution.

En Bourse, l'action PSA creusait ses pertes après la publication de l'article du Monde. Vers 11h30, le titre perdait 3,8% à 17,89 euros, contre plus de 18,10 euros auparavant.

"PSA dément toute stratégie frauduleuse et réaffirme avec force la pertinence de ses choix technologiques", a déclaré un porte-parole du constructeur.

Il a répété que le groupe n'avait pas équipé ses véhicules d'un "defeat device", en référence au logiciel truqueur au centre du scandale Volkswagen, et rappelé que les calibrations de PSA visaient à privilégier la réduction des oxydes d'azote (NOx) en ville et la réduction des émissions de CO2 sur route.

(Gilles Guillaume, avec Marc Angrand, édité par Gwénaëlle Barzic)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • faites_c
    08 septembre12:09

    Qui homologue les véhicules en France? Si on utilise des boulangers pour homologuer des véhicules, il ne faut pas s'étonner que personne ne s'aperçoit des fraudes existantes! Maintenant si même un mécanicien compétent et expérimenté ne peut s'apercevoir d'une fraude, alors les accusations de la DGCCRF sont calomnieuses car les entreprises ne font qu'appliquer les normes homologuées auxquelles elles sont soumises! La DGCCRF peut-elle démontrer que Peugeot a sciemment détourné les normes?

    Signaler un abus

  • passamo2
    08 septembre12:06

    Pas de logiciel truqueur, optimisation des émissions polluantes suivant les cas,et c'est démontré. On ne gagne pas le France, en buvant du jus de carottes!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.