Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La demande mondiale de pétrole devrait baisser en 2020, une première depuis 2009
Reuters09/03/2020 à 12:25

LA DEMANDE MONDIALE DE PÉTROLE DEVRAIT BAISSER EN 2020, UNE PREMIÈRE DEPUIS 2009

LA DEMANDE MONDIALE DE PÉTROLE DEVRAIT BAISSER EN 2020, UNE PREMIÈRE DEPUIS 2009

LONDRES (Reuters) - La demande mondiale de pétrole devrait baisser cette année pour la première fois depuis 2009 alors que l'économie mondiale est ralentie par l'épidémie de coronavirus partie de Chine, a prédit lundi l'Agence internationale de l'énergie.

L'AIE s'attend désormais à une demande de 99,9 millions de barils par jour (bpj) en 2020, soit près d'un million de bpj de moins que dans sa précédente prévision. Cela représenterait une contraction de 90.000 bpj par rapport à 2019.

Une fois passé ce choc, elle prédit un rebond en 2021 avec une hausse de la demande de 2,1 millions de bpj.

L'agence a publié ses nouvelles prévisions alors même que les cours du pétrole s'effondrent d'environ 20% ce lundi. Parallèlement aux craintes sur la demande liées au coronavirus, l'Arabie saoudite a décidé au cours du week-end de relancer une guerre des prix et de relever son offre sur le marché face au refus de la Russie d'une nouvelle baisse coordonnée de la production.

Face à cette situation, Fatih Birol, directeur de l'AIE, a prévenu que "jouer à la roulette russe sur les marchés pétroliers pourrait bien avoir de graves conséquences".

Il a notamment évoqué un arrêt des nouveaux projets dans le schiste aux Etats-Unis en cas de baril à moins de 25 dollars. Le brut léger américain se traitait lundi en fin de matinée à environ 32 dollars et le Brent de la mer du Nord à un peu plus de 35 dollars.

L'AIE juge possible que l'excès d'offre sur le marché pétrolier atteigne 3,5 millions de bpj au premier trimestre en raison de l'épidémie de coronavirus, a dit Fatih Birol.

(Ron Bousso; version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vazi
    09 mars13:42

    du pipeau de la clarinette accompagné de saxophone. La France nous prédit une augmentation du baril, du à une baisse drastique des productions La plupart des sociétés US qui produisent du pétrole de schiste déposeront le bilan du à un prix d'extraction trop élevé ce qui assaini sera le marché

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer