1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La croissance japonaise au 3e trimestre ralentit à un plus bas en un an
Reuters14/11/2019 à 08:21

LA CROISSANCE JAPONAISE AU 3E TRIMESTRE RALENTIT À UN PLUS BAS EN UN AN

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto

TOKYO (Reuters) - L'économie japonaise a progressé au troisième trimestre 2019 à son rythme le plus faible en un an, sous l'effet d'un déclin des exportations provoqué par le conflit commercial sino-américain et le ralentissement de la demande mondiale, accentuant la pression sur Tokyo pour prendre des mesures supplémentaires de soutien à l'économie.

La consommation privée a elle aussi marqué le pas par rapport au trimestre précédent, jetant un voile sur la vision de la Banque du Japon (BoJ) selon laquelle la résilience de la demande intérieure va compenser les effets des risques extérieurs accrus.

Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie mondiale a progressé de 0,2% en rythme annualisé en juillet-septembre, montrent les données préliminaires publiées jeudi par le gouvernement, après une hausse révisée de 1,8% au deuxième trimestre.

Il s'agit d'une croissance nettement inférieure au consensus, qui ressortait à +0,8%, et la plus faible depuis la contraction de 2,0% de l'économie nippone au troisième trimestre 2018.

D'un trimestre sur l'autre, le PIB a augmenté de 0,1%, montrent les statistiques officielles. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un gain de 0,2%.

"La demande domestique a compensé une partie de la faiblesse de la demande extérieure, mais nous ne pouvons plus envisager que cela va continuer", a déclaré Taro Saiko, chercheur en chef au NLI Research Institute.

"Une contraction du PIB sur la période octobre-décembre est acquise", a-t-il poursuivi. "L'économie pourrait rebondir en début d'année prochaine, mais manquera de dynamique".

Ces statistiques sont de nature à amplifier la pression sur le gouvernement pour qu'il engage de nouvelles mesures de soutien à l'économie, de nombreux parlementaires disant craindre les effets néfastes de la hausse de la TVA sur l'activité économique.

La consommation privée a progressé de 0,4% sur la période juillet-septembre, en recul par rapport à la hausse de 0,6% du trimestre précédent, malgré une demande accrue de la part des ménages qui ont multiplié les achats avant le relèvement de la TVA de 8% à 10% au 1er octobre.

Rare point positif des données communiquées jeudi, l'investissement a augmenté de 0,9% au troisième trimestre, marquant une accélération par rapport à avril-juin. Il a contribué à hauteur de 0,2 point à la croissance.

Mais le commerce extérieur a retiré 0,2 point à la croissance, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine - les deux principaux partenaires commerciaux du Japon - ayant pesé sur les exportations.

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi que Washington et Pékin étaient "proches" de signer la première phase d'un accord commercial, sans donner de détails sur les négociations sino-américaines.

(avec Daniel Leussink et Kaori Kaneko; Jean Terzian pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer