1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Croatie à la folie
So Foot11/07/2018 à 22:40

La Croatie à la folie

Vainqueur de l'Angleterre, ce mercredi soir à Moscou (2-1 après prolongation), la Croatie reviendra au stade Loujniki dimanche pour y défier la France en finale de la Coupe du monde. England is coming home.

Croatie 2-1 (ap) Angleterre

Buts : Periši? (68e), Mandžuki? (109e) pour la Croatie // Trippier (5e) pour l'Angleterre

Ce n'est pas parce que la solitude du gardien de but a été l'objet de nombreux bouquins qu'il ne faut plus en parler. Celle de Jordan Pickford, à 21h05, a rappelé que la solitude n'était pas tout le temps synonyme d'isolement. Alors quand tous ses copains ont sauté sur Kieran Trippier qui venait d'ouvrir le score (0-1, 5e), le gardien de l'équipe d'Angleterre, accroupi à soixante mètres de Trippier au moment où ce dernier s'apprêtait à envoyer son coup franc sous la barre et hors de portée de Danijel Subasic, s'est retourné et a gesticulé ses poings dans tous les sens pour exciter un peu plus les supporters britanniques réunis derrière son but. Pickford était alors plus dans le plaisir solitaire qu'autre chose. À 23h22, il était en revanche uniquement dans la solitude triste, celle qui donne envie de mélanger de l'alcool et des médicaments. Le portier d'Everton, trahi par sa défense, venait d'aller chercher dans ses filets un ballon que Mario Mandzukic s'était chargé d'envoyer (2-1, 109e). Il restait onze minutes mais les joueurs de Gareth Southgate savaient. Ils savaient que c'était foutu, que le discret Harry Kane n'allait pas les aider ce soir et que leur rêve de ramener à la maison une Coupe du Monde qui échappe à l'Angleterre depuis 1966 s'était évanoui.

Champions du monde du suspense

Le Mondial qu'est en train de faire vivre cette équipe de Croatie à ses supporters est à la fois magnifique et pas super sympa pour les compatriotes qui souffrent de problèmes cardiaques. Ce mercredi à Moscou, une fois de plus, les hommes de Zlatko Dalic ont fait joujou avec

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer