Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La crise à l'UMP profiterait d'abord au Front national

Reuters29/11/2012 à 15:04

LA CRISE DE L'UMP PROFITERAIT D'ABORD AU FRONT NATIONAL

PARIS (Reuters) - La grande gagnante de la guerre fratricide que se livrent Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP serait la présidente du Front national, Marine Le Pen, à en croire un sondage CSA pour BFM TV publié jeudi.

Les Français sont ainsi 38% à voir le Front national comme le principal bénéficiaire de la crise à l'UMP, devant l'UDI de Jean-Louis Borloo, cité par 20% des sondés, et le Parti socialiste, par 17% d'entre eux.

Cette situation réjouit la dirigeante du FN qui, invitant les militants déçus de l'UMP et plus largement tous les Français à la rejoindre, affirme que son parti a multiplié par cinq depuis une semaine le nombre d'adhésions quotidiennes.

Sa nièce, Marion Maréchal Le Pen, députée FN du Vaucluse, a précisé qu'il y avait une "explosion" des adhésions à son parti, au nombre de "600 par jour" et qu'elle supposait qu'une "bonne partie" venaient de l'UMP.

La benjamine de l'Assemblée nationale a estimé que les déchirements au sein du principal parti d'opposition étaient "inévitables", eu égard à "une fracture idéologique et une fracture des ego".

"Les Français sont en train de se rendre compte, au vu de l'explosion des adhésions que nous recevons, que nous sommes la seule véritable opposition", a-t-elle ajouté sur LCI.

Mercredi, Marine Le Pen avait appelé les Français à profiter du chaos à l'UMP et des difficultés du pouvoir socialiste pour couper les "branches mortes" de la politique française et ouvrir une "nouvelle ère" en se tournant vers son parti.

Elle a estimé que le FN, contrairement à l'UMP, avait "une ligne politique absolument cohérente", était "fidèle à ses engagements" et avait "un leader incontesté et tout à fait légitime".

Marine Le Pen rêve d'une prochaine partielle à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), scrutin pour lequel, battue aux dernières législatives par le socialiste Philippe Kemel par seulement 118 voix d'écart, elle a déposé un recours.

Mais elle a dit craindre cette semaine que la crise à l'UMP ne conduise le Conseil constitutionnel, où siègent trois anciens présidents de droite, à rejeter sa demande pour des raisons purement politiques.

Trois élections législatives partielles, dans l'Hérault, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne, donneront les 9 et 16 décembre une indication de la capacité du FN à profiter des difficultés de l'UMP.

Le sondage CSA a été réalisé via internet les 27 et 28 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.003 personnes âgées de 18 ans et plus.

Chine Labbé et Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.