Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La crise à l'UMP n'a pas d'écho sur le scrutin en Hérault

Reuters09/12/2012 à 22:35

LA CRISE À L'UMP N'A PAS D'ÉCHO SUR LE SCRUTIN EN HÉRAULT

TOULOUSE-PARIS (Reuters) - La guerre des chefs à droite n'a pas eu d'incidence sur la législative partielle de la 6e circonscription de l'Hérault, où le candidat UMP Elie Aboud est arrivé dimanche largement en tête au premier tour face à la socialiste Dolorès Roqué.

Selon des résultats définitifs communiqués par la préfecture, la candidate du Front national, qui comptait tirer parti de la crise à l'UMP et de l'impopularité du pouvoir socialiste, est éliminée.

France Jamet est troisième avec 23,37% des voix. Un score insuffisant pour se maintenir au second tour, puisqu'elle recueille les suffrages de 9,54% des inscrits. Il aurait fallu qu'elle atteigne 12,5% pour se qualifier.

"Je suis satisfaite de ce résultat, notre électorat s'est mobilisé en dépit d'un taux d'abstention particulièrement fort. C'est nous qui avons mené campagne, nous avons mis le doigt où ça fait mal", a déclaré la candidate du Front national à des journalistes.

"Cela nous permet d'augurer de meilleurs résultats pour le futur. Je suis très optimiste pour les échéances à venir", a-t-elle ajouté, en référence notamment aux élections municipales de 2014.

Dans le scrutin de juin dernier, invalidé par le Conseil constitutionnel pour des procurations irrégulières au profit de Dolorès Roqué, Elie Aboud avait été battu de dix voix par la candidate socialiste lors d'une triangulaire avec le candidat FN Guillaume Vouzellaud, le compagnon de France Jamet.

Le candidat UMP rassemble dimanche 42,61% des voix, alors que son adversaire socialiste est créditée de 27,73%.

Un second tour les opposera dimanche prochain.

PATRICK DEVEDJIAN DÉFIÉ DANS LES HAUTS-DE-SEINE

Le taux de participation a été de 41,54%.

Quatre autres candidats étaient en lice pour ce premier tour : Luc Zénon (Debout la République), Maryse Launais (Parti ouvrier indépendant), Paul Barbazange (Front de gauche) et Magali Manus (Mouvement écologiste indépendant).

Deux autres législatives partielles se déroulaient dimanche dans la région parisienne.

Dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine (Antony, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry et Sceaux), l'ancien ministre UMP Patrick Devedjian était en position délicate.

Après une victoire en juin avec 191 voix d'avance sur le candidat chevènementiste Julien Landfried, soutenu par le Parti socialiste, son élection avait été annulée par le Conseil constitutionnel. On lui reprochait d'avoir choisi pour suppléant celui d'un sénateur, ce qui est interdit.

Julien Landfried a reçu le soutien d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pour cette deuxième élection.

Dans la 1ère circonscription du Val-de-Marne, la partie s'annonçait plus facile pour le maire centriste de Saint-Maur, Henri Plagnol, qui appartient à l'UDI de Jean-Louis Borloo et bénéficie du soutien de l'UMP.

Henri Plagnol avait largement battu son adversaire socialiste, Akli Mellouli, en juin dernier.

Sophie Louet avec Guillaume Serries à Toulouse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.