1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Creuse, terre d'accueil du cannabis thérapeutique ?
Le Point07/02/2018 à 06:54

La Creuse peut-elle devenir le premier laboratoire français de culture de cannabis thérapeutique ?

Sur la légalisation du cannabis, « je ne suis pas sur le terrain de la morale, mais plutôt sur le terrain sanitaire ». Voilà le message porté par Éric Corréia, conseiller régional de la Nouvelle Aquitaine. Invité de la matinale de Radio Nova, l'élu socialiste est venu défendre la proposition faite quelques jours plus tôt : faire de la Creuse un département pilote pour la culture du cannabis à visées thérapeutiques. Un projet en réponse à la demande d'Emmanuel Macron de trouver des solutions pour dynamiser le département. Pour Éric Corréia, le cannabis et sa légalisation dans un but médical est un débat incontournable. « Tout l'enjeu du cannabis thérapeutique est de faire en sorte qu'on puisse produire du chanvre, une plante, qui soit en teneur en THC diminuée afin de ne pas avoir la neurotoxicité du cannabis, mais tous les autres effets médicinaux », avance-t-il dans l'émission Plus Près de Toi sur Radio Nova.

Pour la Creuse, devenir un laboratoire à cannabis thérapeutique aurait d'abord un intérêt économique pour le département. « La Creuse est un département qui perd de la population, un département en déprise qui a fait l'actualité il y a quelque temps à travers une entreprise qui s'appelle GM&S, où 250 employés ont été licenciés », détaille le président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret. C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'Emmanuel Macron leur a demandé leur avis...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer