Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Cour des Comptes salue les efforts d'économies de l'Elysée

Reuters15/07/2014 à 20:48

LES EFFORTS D'ÉCONOMIE CONSENTIS PAR L'ÉLYSÉE SALUÉS PAR LA COUR DES COMPTES

PARIS (Reuters) - La Cour des Comptes salue les "efforts" d'économies consentis l'an dernier par l'Elysée dans un rapport remis mardi à François Hollande qui relève notamment une baisse des effectifs au palais et des déplacements présidentiels à moindre coût.

Le budget élyséen, déjà en baisse en 2012, a été ramené l'an dernier de 103,5 à 101,2 millions d'euros, soit une baisse de 2,2%, souligne la Cour dans son sixième rapport annuel.

"Le contrôle des comptes et de la gestion des services de la présidence de la République (exercice 2013) conduit à constater la poursuite des efforts réalisés pour contenir les dépenses", note son président, Didier Migaud.

Les auteurs du rapport soulignent notamment une "contraction des effectifs" (passés de 1.051 fin 2007 à 836 au 31 décembre 2013), un "meilleur contrôle des dépenses de restauration à la table du palais" et une gestion "plus attentive du parc automobile".

"Des dispositions doivent encore être mises en place en ce qui concerne le régime des agents contractuels et les modalités du recours aux heures supplémentaires", ajoute-t-on toutefois.

En 2013, le coût des déplacements présidentiels s'est élevé à 14 millions d'euros pour 97 voyages au total, dont 56 sur le territoire national.

Le président s'est déplacé en France pour un coût de 2,3 millions d'euros "essentiellement en voiture ou en avion, sauf pour deux déplacements en train (Dijon et Doubs)", énumère la Cour.

En matière de déplacements à l'étranger, "les mesures d'économies prises ont eu un réel effet, notamment celle consistant à ce que l'avion de secours reste en alerte et ne décolle plus à vide", souligne-t-elle.

Le rapport consacre un chapitre à Valérie Trierweiler, "première dame" de mai 2012 à janvier 2014, date de sa séparation d'avec François Hollande après la révélation d'une liaison entre le président et l'actrice Julie Gayet.

Valérie Trierweiler, journaliste de profession, disposait en 2013 à l'Elysée de cinq collaborateurs directs (deux chargés de mission et trois secrétaires) dont les rémunérations ont représenté une dépense totale brute annuelle de 396.900 euros.

Quatre officiers du groupement de sécurité de la présidence de la République (GSPR) étaient en outre "prioritairement affectés à sa sécurité".

"Les postes ont tous été supprimés", écrit la Cour. "En février 2014, ces personnels ont été affectés sur des postes vacants au sein de la présidence ou remis à la disposition de leur administration d'origine".

Dans le cadre "d'activités de représentation et de soutien à des opérations à caractère humanitaire", Valérie Trierweiler a effectué des déplacements pris en charge par la présidence "pour un montant total de 85.000 euros environ".

(Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.