Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La conférence de Sarkozy à Abou Dhabi fait des vagues

Reuters06/02/2015 à 13:23

PARIS, 6 février (Reuters) - La conférence donnée lundi par Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi, à la veille d'un vote à l'UMP sur l'attitude à adopter pour l'élection législative du Doubs, continue de faire des vagues, François Bayrou dénonçant vendredi une "affaire malsaine". Les ténors de l'UMP se sont déchirés pendant deux jours sur la consigne de vote à donner pour le scrutin qui opposera dimanche prochain un candidat socialiste à sa rivale Front national, avant que la majorité du parti se prononce mardi soir pour l'abstention ou le vote blanc. Face à cette polémique, certains responsables de l'UMP ont insisté sur le fait qu'il s'agissait de la vie privée de l'ancien chef de l'Etat, élu à la tête du principal parti d'opposition de France en novembre dernier. "Cette affaire de plus montre quelque chose qui est pour beaucoup de Français profondément dérangeant et je crois malsain", a déclaré le président du MoDem sur France 2. "Lorsqu'une personnalité qui est plongée dans le monde politique va donner des conférences pour des sommes astronomiques, pour des centaines de milliers d'euros gagnés en une heure, c'est dérangeant et c'est malsain parce qu'on ne voit plus le monde comme il est", a ajouté François Bayrou, s'interrogeant également sur le degré de liberté vis-à-vis des organisateurs des conférences. Selon l'hebdomadaire Marianne qui a révélé l'information, Nicolas Sarkozy a "consacré son temps à une quinzaine de personnes triées sur le volet" et "a aussi été reçu par le prince héritier qui l'a invité au Majlis, le Parlement de l'Émirat". "VIE PRIVÉE", DIT JUPPÉ La révélation de cette conférence avait donné lieu à une première vague de critiques jeudi. Le co-président du groupe EELV à l'Assemblée nationale, François de Rugy, avait notamment dénoncé le mélange de genres "extrêmement grave" de Nicolas Sarkozy, fustigeant des "pseudo-conférences". Interrogé vendredi à ce sujet, le maire de Bordeaux et ancien Premier ministre UMP Alain Juppé s'est refusé à condamner son probable rival pour la présidentielle de 2017. "C'est la vie privée de Nicolas Sarkozy", a-t-il dit à la presse en marge de la présentation des candidats "Gironde Positive" aux élections cantonales. L'ancien ministre UMP Luc Chatel a souligné de son côté que les conférences rémunérées données par Nicolas Sarkozy ne posaient aucun problème "au fonctionnement interne" de l'UMP et a dénoncé un acharnement contre l'ancien chef de l'Etat. Nicolas Sarkozy "n'a pas caché qu'il était à Abou Dhabi, il est allé à un rendez-vous public, il y avait la presse (...) il a rencontré un certain nombre de personnes, il ne s'en est pas caché", a-t-il souligné sur RTL. "Tous les anciens chefs d'Etat dans le monde parcourent la planète en faisant des conférences, c'est un problème pour une seule personne, Nicolas Sarkozy, c'est quand même extraordinaire!", a-t-il ajouté. "Il n'est pas président de la République, il n'est pas Premier ministre, il n'est pas élu donc il est libre de son action". (Marine Pennetier, avec Claude Canellas à Bordeaux, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.