Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La commission "Innovation 2030" d'Anne Lauvergeon installée

Reuters19/04/2013 à 16:18

MISE EN PLACE DE LA COMMISSION "INNOVATION 2030"

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a installé vendredi la commission "Innovation 2030", présidée par l'ancienne dirigeante d'Areva Anne Lauvergeon, destinée à repérer et aider les "champions industriels" de la France de demain.

Doté de 150 millions d'euros, à partager entre cinq et dix lauréats désignés à l'horizon 2014, ce programme est ouvert à tous les créateurs -chercheurs, innovateurs, entreprises, etc...- français ou étrangers souhaitant développer un projet en France.

La commission veut servir de "déclencheur pour accompagner dans la durée les projets les plus prometteurs, à toutes les étapes de leur développement", peut-on lire dans la lettre de mission signée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

"Il y avait dans l'Antiquité les concours d'art et d'architecture où le mécénat s'exerçait. Aujourd'hui, ce sont des concours sur les défis technologiques qui renvoient toujours à des choix qu'une Nation comme la nôtre décide de faire", a expliqué le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, dans la cour de l'Elysée où s'est tenue une réunion installant officiellement la commission.

Cette dernière "va fixer le cadre, dire là où la France va mettre ses ressources, ses efforts, ses idées, ses moyens et son avenir", a-t-il ajouté aux côtés de ses collègues de la Recherche, Geneviève Fioraso, et de la ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin.

Anne Lauvergeon a déclaré pour sa part vouloir "refaire fleurir l'esprit d'innovation, l'esprit de conquête français", en encourageant des "innovations de rupture".

Des élus, des scientifiques et des industriels figurent au sein de la commission de 20 personnes où l'on trouve notamment le philosophe Michel Serres, l'ancienne spationaute Claudie Haigneré, l'industriel Louis Gallois et le président socialiste de la région Aquitaine, Alain Rousset.

Les lauréats, sélectionnés de façon progressive par élimination, pourront bénéficier d'un financement et d'un accompagnement de la part de l'Etat français.

L'idée est d'aider des projets "là où il n'y a pas de financement de marché", explique un conseiller de l'Elysée. "Les stades en amont de l'innovation, partant d'une idée, d'un besoin".

Dans un deuxième temps, des financements privés seront recherchés pour faire vivre les projets retenus.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.