Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Comareg en liquidation, 1.650 licenciements attendus

Reuters03/11/2011 à 20:11

LYON (Reuters) - Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé jeudi la liquidation judiciaire de la société Comareg, premier éditeur français de presse gratuite de petites annonces qui édite le titre "Paru Vendu".

Cette liquidation du pôle de presse gratuite du Groupe Hersant Média (GHM), qui intervient après une année de redressement judiciaire infructueuse, va entraîner le licenciement de 1.650 salariés, soit le plus important plan social réalisé en France en 2011.

Il y a six mois, un plan de 758 suppressions d'emploi avait été tenté en même temps qu'une formule bi-média (papier et web), sans doute arrivés trop tardivement. Aucun repreneur de l'entreprise ne s'est présenté à la barre du tribunal.

Quelque 350 salariés de l'entreprise venus de toute la France se sont rassemblés devant le tribunal de commerce de Lyon pour manifester leur colère en brandissant des fac-similés du journal annonçant la liquidation sur sa "Une" et en criant "Hersant doit payer" ou encore "Qu'apporte le père Noël cette année ?"

"Nous éprouvons un sentiment de dégoût, de profonde tristesse et de révolte", a confié à Reuters Dominique Buan, délégué CGT de l'entreprise, qui pointe du doigt avec l'ensemble des salariés les erreurs de stratégie du groupe.

"Une nouvelle technologie est apparue sur le marché (internet), et la direction n'a pas su prendre ce virage alors que nous avions du potentiel", considère-t-il. "C'est un gâchis économique et humain".

Le groupe, qui affichait une santé économique florissante dans les années 2000, n'a pas su prendre le virage de l'internet et s'est vu devancer par des sites de petites annonces comme leboncoin.fr ou seloger.com, au point de présenter des pertes nettes de plus de 30 millions d'euros par an ces deux dernières années.

Les syndicats se montrent pessimistes sur les possibilités de reclassement des salariés.

"Il y aura plus de possibilités pour les jeunes mais pour les plus de 45 ans ou 50 ans, qui n'ont connu que cette entreprise, ça va être très difficile", redoute Dominique Buan.

A la barre du tribunal a encore été évoquée la possibilité de reprises partielles du titre dans certaines régions plus florissantes que d'autres, comme Lyon ou Dijon.

La Comareg, créée en 1968, et reprise en 2003 par GHM, possédait 200 éditions papier de Paru-Vendu dans toute la France, qui vont donc cesser de paraître.

Catherine Lagrange, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.