Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Colombie finalisera les discussions avec les Farc d'ici le 20/07-Pdt

Reuters21/06/2016 à 06:08
    MEDELLIN, Colombie, 21 juin (Reuters) - Le gouvernement 
colombien aura finalisé les négociations de paix avec les Farc 
(Forces armées révolutionnaires de Colombie) d'ici le 20 
juillet, a dit lundi le président du pays Juan Manuel Santos, ce 
qui serait une étape clef dans le processus visant à mettre fin 
à plus de cinquante ans d'insurrection. 
    Les Farc et le gouvernement colombien sont engagés depuis la 
fin de 2012 dans des pourparlers, organisés à Cuba. Les deux 
parties se sont déjà mis d'accord sur une demi-douzaine de 
sujets mais doivent encore s'entendre sur un cessez-le-feu 
bilatéral et sur la mise en oeuvre d'un accord. 
    "Je pense que, d'ici le 20 juillet, nous serons en mesure de 
finaliser les négociations à La Havane et, à partir de là, une 
nouvelle ère s'ouvrira pour le pays", a déclaré Juan Manuel 
Santos à l'issue d'une réunion du gouvernement. 
    Les négociateurs avaient laissé passer fin mars une date 
limite fixée à la conclusion d'un accord de paix et le président 
colombien a été critiqué ces dernières semaines au sujet de ses 
déclarations concernant un référendum qu'il a promis d'organiser 
pour approuver un éventuel accord. 
    L'opposition de droite du pays, emmenée par l'ancien 
président Alvaro Uribe, aujourd'hui élu au Sénat, a appelé les 
électeurs à voter contre un tel accord, estimant qu'il accordera 
aux rebelles une impunité pour violations des droits de l'homme. 
    Dans la journée, des responsables de l'opposition ont 
également reproché à Juan Manuel Santos d'avoir suggéré que 
l'Etat colombien devrait augmenter les impôts pour financer la 
reprise de la guerre en cas d'échec des pourparlers de paix. 
    La semaine dernière, le président colombien a averti que les 
Farc étaient prêtes à reprendre le combat, en particulier dans 
les zones urbaines, si les négociations de paix avec le 
gouvernement colombien échouent.  ID:nL8N1985S8  
    Lundi, il a une nouvelle fois exhorté la Cour 
constitutionnelle de donner son feu vert à la tenue d'un 
référendum sur un éventuel accord de paix. 
 
 (Julia Symmes Cobb et Luis Jaime Acosta, avec la contribution 
de Monica Garcia, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.