1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La collecte du Livret A a ralenti en février

Reuters21/03/2018 à 15:28

RALENTISSEMENT DE LA COLLECTE DU LIVRET A EN FÉVRIER

PARIS (Reuters) - Le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont enregistré une collecte nette de 1,29 milliard d'euros en février, selon les données publiées mercredi par la Caisse des dépôts (CDC).

Pour le seul Livret A, les dépôts ont dépassé les retraits de 1,07 milliard d'euros le mois dernier et la collecte du LDDS a été pour sa part positive de 222 millions.

L'encours total des deux livrets, avec les intérêts capitalisés, s'élevait à 381,1 milliards d'euros à fin février, dont 276,4 milliards pour le Livret A et 104,8 milliards pour le LDDS.

Le début d'année est généralement favorable à la collecte de l'épargne réglementée. Celle de février s'inscrit toutefois en net retrait par rapport à celle de janvier (3,9 milliards d'euros), qui était la plus forte enregistrée depuis avril 2013, et en léger recul par rapport à celle de février 2017 (1,53 milliard).

Elle montre que les deux livrets défiscalisés n'ont pas profité de la correction des marchés boursiers du début du mois dernier, qui s'est accompagnée d'un rebond, aujourd'hui effacé, des rendements obligataires.

Dans ce contexte, le taux de rémunération du Livret A et du LDDS, que le gouvernement a décidé l'été dernier de geler pendant deux ans à 0,75%, niveau auquel il est fixée depuis août 2015, reste très compétitif.

A titre de comparaison, le rendement des emprunts d'Etat français, l'un des principaux supports de l'assurance vie, est revenu autour de 0,84% pour l'OAT de référence à dix ans après être repassé un temps début février au-dessus de la barre de 1,0% pour la première fois depuis mars 2017.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mxnagg
    21 mars16:58

    Tant que la Collecte est positive c'est qu'on peut Booster les prélèvements obligatoires

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer