Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine veut accélérer le développement des énergies renouvelables

Reuters05/01/2017 à 09:59
    * Développer les énergies propres aux dépens du charbon 
    * Le gouvernement pourrait dépasser ses objectifs-experts 
    * Un millier de centrales solaires en perspective 
 
    PÉKIN, 5 janvier (Reuters) - La Chine va consacrer 2.500 
milliards de yuans (344 milliards d'euros) aux énergies 
renouvelables d'ici 2020, a annoncé jeudi l'Administration 
nationale de l'énergie (ANE). 
    La Chine, qui représente le plus grand marché mondial de 
l'énergie, veut poursuivre la transition des centrales à charbon 
vers les énergies propres. 
    Cet investissement créera plus de 13 millions d'emplois dans 
le secteur, indique l'ANE dans un projet de document qui expose 
son plan pour développer le secteur de l'énergie sur cinq ans, 
de 2016 à 2020. 
    L'ANE estime que les énergies renouvelables - éolien, 
hydraulique, solaire et nucléaire - pourraient fournir la moitié 
de l'électricité nouvelle génération en 2020. 
    L'agence n'a pas détaillé la destination précise de ces 
fonds, qui équivalent à quelque 68 milliards d'euros chaque 
année. 
    Cet investissement illustre la volonté de Pékin de continuer 
à réduire l'utilisation d'énergies fossiles, qui ont favorisé la 
croissance économique au cours de la dernière décennie, avec à 
la clef une très nette aggravation de la pollution. 
    Mercredi, la capitale chinoise, Pékin, était placée en 
alerte rouge au brouillard pour le deuxième jour consécutif. 
C'est le niveau d'alerte le plus élevé, alors même qu'une bonne 
partie de la Chine du Nord-Est connaît cet hiver un long épisode 
de "smog".   
     
    DIVERSIFIER LES ÉNERGIES PROPRES 
    Le mois dernier, la Commission nationale pour le 
développement et la réforme (CNDR), organe de planification du 
pays, a annoncé dans son propre plan quinquennal, que 1.000 
milliards de yuans seraient investis dans l'énergie solaire, la 
Chine voulant multiplier par cinq ses capacités en la matière. 
    Cela représente environ un millier de centrales solaires, 
selon les experts. 
    Depuis 2010, le coût de construction à grande échelle des 
centrales solaires a diminué d'au moins 40%. La Chine est devenu 
le premier fabricant de panneaux solaires l'année dernière. 
    "Le gouvernement pourrait dépasser ces objectifs parce que 
la diminution des coûts offre davantage d'opportunités 
d'investissements dans ce secteur", estime Steven Han, analyste 
chez Shenyin Wanguo. 
    Quelque 700 milliards de yuans seront consacrés aux fermes 
éoliennes, 500 milliards à l'énergie hydraulique, le reste étant 
réparti entre l'énergie marémotrice et géothermique, précise la 
CNDR. 
    Les prévisions de créations d'emplois de l'ANE diffèrent de 
celles de la CNDR, qui a dit en décembre tabler sur 3 millions 
d'emplois supplémentaires, ce qui porterait le nombre total 
d'emplois dans le secteur à 13 millions en 2020. 
    La Chine redoute les coûts sociaux et économiques de la 
pollution. 
    Illustration de la taille du défi, l'ANE a répété jeudi que 
les énergies renouvelables ne représenteront qu'à peine 15% de 
la consommation d'énergie d'ici 2020, soit l'équivalent de 580 
millions de tonnes de charbon. 
    Plus de la moitié des capacités énergétiques du pays seront 
alimentées par le charbon sur la période. 
 
 (Meng Meng, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Benoit Van Overstraeten) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.