Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine refuse une "guerre des monnaies", en réponse à Trump

Reuters03/02/2017 à 10:06
    PEKIN, 3 février (Reuters) - La Chine a démenti avoir jamais 
utilisé sa monnaie pour obtenir un avantage compétitif dans le 
commerce international et assuré qu'elle ne voulait pas de 
"guerre des devises", vendredi en réponse aux accusations de 
Donald Trump. 
    Le président américain s'en est pris mardi à la Chine, à 
l'Allemagne et au Japon, les trois principaux partenaires 
commerciaux des Etats-Unis, les accusant de dévaluer leur 
monnaie pour le plus grand préjudice des entreprises et des 
consommateurs américains.   
    Tokyo a répliqué dès mercredi en soulignant que le Japon 
s'en tenait à l'accord du G20 recommandant de s'abstenir de 
toute dévaluation compétitive. 
    Pékin a répondu vendredi, à la fin des congés du nouvel an 
lunaire, par la voix du porte-parole du ministère chinois des 
Affaires étrangères Lu Kang, qui a estimé que les problèmes 
commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis devaient être 
résolus par le dialogue.  
    "La Chine n'a jamais eu recours et n'aura jamais recours à 
une guerre des monnaies pour chercher un avantage commercial ou 
accroître sa compétitivité", a-t-il dit. "Nous n'avons pas 
l'intention de mener une guerre des monnaies. Ce ne serait pas 
bénéfique pour la Chine dans une perspective de long terme." 
    Les économistes estiment que la Chine menait sans aucun 
doute une politique de dévaluation compétitive il y a cinq ou 
dix ans, mais la plupart s'accordent à dire que Pékin cherche 
désormais à soutenir le yuan.  
    La banque centrale chinoise puise des centaines de milliards 
de dollars dans ses réserves pour empêcher la monnaie chinoise, 
ébranlée par des sorties de capitaux provoquées par 
l'incertitude économique, de trop baisser. Mais le yuan a tout 
de même perdu près de 7% l'an dernier, sa plus forte baisse 
contre le dollar depuis 1994.  
    A entendre les récents propos de Donald Trump, on pourrait 
croire que les Etats-Unis se considèrent moins tenus d'appliquer 
l'accord du G20 sur les dévaluations, conclu après la crise de 
2008, et que le président républicain entend mettre fin à deux 
décennies de politique du dollar fort.  
    Si le département du Trésor qualifiait la Chine de pays 
manipulateur de changes, l'administration américaine serait 
contrainte par la loi d'engager des négociations spéciales avec 
Pékin pour régler le problème.  
    Cette procédure pourrait déboucher sur des taxes punitives 
sur les produits chinois afin d'éliminer l'avantage de change. 
 
 (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.