Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine et la Russie commerceront davantage en yuans et roubles

Reuters09/09/2014 à 15:48

PEKIN, 9 septembre (Reuters) - La Russie et la Chine se sont engagées mardi à augmenter leurs échanges commerciaux libellés en roubles et en yuans et à améliorer leur coopération bancaire, a déclaré le premier vice-Premier ministre russe, alors que Moscou cherche à minimiser les effets des sanctions occidentales pour son rôle dans la crise ukrainienne. Igor Shuvalov a déclaré à des journalistes à Pékin qu'il s'était mis d'accord avec le vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli sur un pacte de coopération économique prévoyant de stimuler le recours au yuan et au rouble pour les transactions commerciales. Le pacte prévoit également la possibilité pour les banques russes d'ouvrir des comptes dans les établissements chinois et de constituer ainsi des provisions pour des prêts. "Nous n'allons pas rompre les anciens contrats, dont la majorité sont libellés en dollars", a déclaré Igor Shuvalov, dont les propos étaient traduits par un interprète. "Cependant, nous allons encourager les entreprises des deux pays à les établir dans les monnaies locales pour éviter de recourir à la monnaie d'un pays tiers." Moscou et Pékin, qui entretiennent des relations souvent tendues avec les Etats-Unis, plaident depuis longtemps pour une réduction du recours au dollar dans le commerce mondial. La question est devenue plus prégnante pour Moscou avec l'adoption par les Etats-Unis et les pays européens de sanctions contre la Russie. Pour la Chine, réduire l'influence du dollar va de pair avec son ambition d'accroître le poids du yuan et d'en faire un jour une monnaie de réserve internationale. Les projets d'investissements d'entreprises chinoises en Russie - il en existe plus de trente - ont également été évoqués, a déclaré Igor Shuvalov. Ces projets, qui peuvent atteindre plusieurs centaines de millions de dollars, concernent la construction de routes et de ponts, le développement des ressources, la production agricole et d'autres infrastructures liées aux transports, a-t-il ajouté. Zhang Gaoli se rendra à Moscou en octobre pour prolonger les discussions sur la coopération entre les deux pays, et notamment dans le secteur de l'énergie, a précisé le responsable russe. La Chine et la Russie ont signé en mai un accord de fourniture de gaz pour un montant estimé à plus de 400 milliards de dollars (293 milliards d'euros). Cet accord offre au premier consommateur mondial d'énergie une précieuse source d'approvisionnement et à Moscou un débouché bienvenu à un moment de tension avec ses traditionnels clients européens. (Chen Aizhu, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.