Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SIHUAN PHARMACE

0.22EUR
+0.47% 
Ouverture théorique 0.00

BMG8162K1137 TEL1

Ber/Bre données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.22

  • clôture veille

    0.22

  • + haut

    0.22

  • + bas

    0.22

  • volume

    0

  • valorisation

    2 046 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    18.05.18 / 08:08:05

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter SIHUAN PHARMACE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SIHUAN PHARMACE à mes listes

    Fermer

La Chine envoie en Afrique un médicament contre la fièvre Ebola

Reuters16/10/2014 à 10:42

SHANGHAI, 16 octobre (Reuters) - Une société pharmaceutique chinoise a envoyé un médicament expérimental en Afrique, destiné aux employés humanitaires chinois, et prévoit de procéder à des essais cliniques là-bas, pour combattre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola, ont déclaré jeudi à Reuters des cadres de cette entreprise. Le groupe Sihuan Pharmaceutical Holdings 0460.HK , qui est lié à l'armée chinoise et appartient pour partie à la banque d'investissement américaine Morgan Stanley MS.N , a expédié plusieurs milliers de doses du médicament JK-05 en Afrique de l'Ouest, et d'autres pourront être envoyées en cas de besoin, a déclaré un cadre de l'entreprise, Jia Zhongxin. "Les coopérants humanitaires ont déjà le médicament avec eux, et si un cas se déclare (parmi eux), ils pourront le prendre", a dit Huo Caixia, directeur général adjoint de Sihuan. Si au fil des essais cliniques le médicament JK-05 s'avérait efficace, ce serait une victoire de taille pour le secteur médical chinois et un bon point pour le "soft power" chinois en Afrique, partenaire commercial de plus en plus important de Pékin. Pour l'instant, le JK-05 n'a pas été testé sur des hommes, mais Sihuan assure qu'il s'est montré efficace lors d'expériences sur des souris. MEDICAMENTS AMERICAINS ET JAPONAIS Un million de Chinois vivent en Afrique, dont 10.000 environ dans les trois pays les plus touchés par l'épidémie de fièvre Ebola - Guinée, Liberia et Sierra Leone. La Chine a envoyé plusieurs centaines de membres de personnel de santé en Afrique pour combattre l'épidémie, ainsi que plus de 35 millions de dollars d'aide médicale à destination des pays les plus affectés. Aucun ressortissant chinois n'a à ce jour contracté la fièvre Ebola, qui, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait près de 4.500 morts sur un total de près de 9.000 cas confirmés depuis le début de l'épidémie, qui s'est déclarée en mars en Guinée. "Il est clair que la situation en Guinée, au Liberia et Sierra Leone se détériore, avec une transmission étendue et persistante du virus", souligne l'OMS dans son dernier bilan, annoncé mercredi. D'autres médicaments, comme les américains ZMapp et TKM-Ebola, en sont à un stade de développement plus avancé. Ils ont été testés sur des singes, et sont depuis quelque temps utilisés directement pour soigner des malades d'Ebola. Une société pharmaceutique japonaise, Toyama Chemical, a mis au point un autre médicament, le Favipiravir. (Adam Jourdan; Eric Faye pour le service français)

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.