1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Chine abaisse son objectif de croissance, à environ 6,5%
Reuters05/03/2017 à 04:18

    * Objectif de croissance autour de 6,5% en 2017 
    * Abaissement de la cible de croissance monétaire 
    * L'objectif d'inflation inchangé, à 3% 
    * Li Keqiang promet des réformes axées sur l'offre, le 
contrôle des risques 
 
 (Actualisé avec précisions, citations) 
    PEKIN, 5 mars (Reuters) - La Chine a abaissé son objectif de 
croissance cette année par rapport à 2016, signe de la priorité 
donnée à l'encadrement des risques sur le soutien à l'activité.  
    La Chine vise une croissance pour 2017 autour de 6,5%, a 
annoncé dimanche le Premier ministre chinois Li Keqiang à 
l'occasion de la réunion annuelle du Congrès national du peuple, 
le Parlement, contre une fourchette de croissance de 6,5% à 7% 
l'année dernière. 
    Le record des nouveaux prêts bancaires et une augmentation 
de la dépense publique, ont alimenté les craintes des 
responsables chinois quant à un surendettement et une surchauffe 
du marché immobilier. 
    La Chine vise une croissance de sa masse monétaire M2 autour 
de 12% cette année, un objectif inférieur à celui de 2016, 
autour de 13%. L'objectif de déficit budgétaire est maintenu à 
3% du produit intérieur brut (PIB) pour 2017, inchangé par 
rapport à l'an dernier. 
    Sur l'ensemble de l'année 2016, le produit intérieur brut 
(PIB) de la deuxième économie mondiale a augmenté de 6,7%, au 
milieu à peu près de l'objectif du gouvernement qui était 
compris entre 6,5% et 7%. La croissance de 2016 est la plus 
faible depuis 26 ans.   
    La Chine va continuer à appliquer une politique budgétaire 
proactive et une politique monétaire prudente, a déclaré 
dimanche le Premier ministre, ajoutant que le gouvernement 
mettrait en oeuvre des réformes axées sur l'offre et prendrait 
des mesures pour garantir la sécurité du secteur financier. 
    "En général, la position de politique de la Chine s'est 
tournée vers le 'contrôle des risques' et le 'dégonflement des 
bulles'. Cela veut dire que la politique monétaire va 
graduellement se resserrer", estime Zhou Hao, économiste 
spécialiste des marchés émergents pour Commerzbank AG à 
Singapour. 
    L'objectif d'inflation des prix à la consommation a été 
maintenu à un niveau inchangé de 3% pour l'année. 
    La croissance doit atteindre au moins 6,5% par an sur la 
période 2016-2020 pour que soit tenu l'objectif officiel d'un 
doublement du produit intérieur brut (PIB) et du revenu par 
habitant par rapport aux niveaux de 2010. 
     
 
 (Kevin Yao et Xiaochong Zhang; Julie Carriat et Marc Angrand 
pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer