Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Chine a arrêté un mécanisme de communication avec Taïwan

Reuters25/06/2016 à 07:02
    PEKIN, 25 juin (Reuters) - Le gouvernement chinois a dit 
samedi qu'il avait arrêté un mécanisme de communication avec 
Taïwan en raison du refus la nouvelle équipe au pouvoir de l'île 
de reconnaître le principe d'"une seule Chine", dernier exemple 
en date d'une montée des tensions entre Pékin et Taipeh. 
    La Chine,  qui considère Taïwan comme une province, se méfie 
beaucoup de la nouvelle présidente Tsai Ing-wen, entrée en 
fonctions le mois dernier, dont le parti, le Parti démocratique 
progressiste (PDP), inclut dans sa charte une clause 
privilégiant "une République de Taïwan souveraine et 
indépendante". 
    Tsai Ing-wen a déclaré le mois dernier qu'elle maintiendrait 
la statu quo entre la Chine et Taïwan, ajoutant qu'elle était 
déterminée à préserver la paix.  ID:nL5N18H07Q  
    Mais la Chine veut qu'elle reconnaisse le "consensus de 
1992", le fruit d'un accord entre les communistes chinoises et 
les nationalistes taïwanais alors au pouvoir selon lequel les 
deux parties conviennent qu'il n'existe qu'une seule Chine, 
chacun pouvait interpréter à sa guise cette expression. 
    Dans un bref communiqué publié par l'agence de presse 
officielle Chine nouvelle, le Bureau des affaires taïwanaises de 
la Chine a dit que, depuis le 20 mai, jour de l'investiture de 
Tsai Ing-wen, Taïwan n'a pas réaffirmé ce consensus. 
    "Parce que la partie taïwanaise n'a pas pris acte du 
consensus de 1992, cette base politique commune qui pose le 
principe d'une seule Chine, le mécanisme de communication à 
travers le Détroit de Taïwan a déjà été arrêté", a dit un 
porte-parole du bureau. 
    Cette annonce intervient peu après que le gouvernement 
taïwanais s'est agacé de voir le Cambodge expulser 25 taïwanais, 
accusées de fraude par Pékin, vers la Chine, ignorant les 
tentatives de responsables taïwanais de les rapatrier sur l'île. 
    Il y a une vingtaine de jours, le nouveau ministre taïwanais 
de la Défense a assuré que l'île ne reconnaîtrait pas une zone 
de défense aérienne que pourrait proclamer Pékin sur la mer de 
Chine méridionale.  ID:nL8N18Y0EC  
    La Chine n'exclut pas de recourir un jour à la force pour 
ramener dans son giron Taïwan, où se réfugièrent les 
nationalistes en 1949. 
 
 (Ben Blanchard, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.