Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La charge de la dette réduite de deux milliards d'euros par les taux bas
Reuters20/08/2019 à 22:19

LA CHARGE DE LA DETTE RÉDUITE DE DEUX MILLIARDS D'EUROS PAR LES TAUX BAS

PARIS (Reuters) - La charge de la dette de l'Etat français devrait être allégée de deux milliards d'euros cette année par rapport aux prévisions de la loi de Finances, du fait de la faiblesse des taux d'intérêt, a annoncé mardi le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.

"L'Etat emprunte à des taux extrêmement faibles, voire négatifs (...) Sur l'année, ce sont près de deux milliards d'euros d'économies engendrées par rapport aux prévisions du budget", précise le ministre dans un message publié sur Twitter.

Le budget 2019 prévoyait que la charge de la dette s'élève à 42,2 milliards d'euros cette année et la Cour des comptes avait estimé dans un rapport publié en juin que l'Etat pourrait économiser environ 400 millions d'euros sur cette somme, en se fondant sur le niveau des taux d'intérêt constatés en mai.

Passé en territoire négatif pour la première fois de son histoire en juin, le rendement de l'emprunt d'Etat français à dix ans s'établissait mardi à -0,413%.

Sur les sept premiers mois de l'année, le coût de financement de l'Etat sur ses emprunts à plus d'un an est tombé à 0,23%, moins de la moitié du taux enregistré sur la même période en 2018, selon les données de l'Agence France Trésor. Et au 30 juin, 73,6% de la dette française affichait des taux négatifs.

La persistance de taux d'intérêt bas a déjà conduit ces dernières années à des révisions à la baisse de la charge annuelle d'intérêts versée par l'Etat français malgré la hausse de son endettement.

(Myriam Rivet, édité par Marc Angrand)

19 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5441845
    21 août21:44

    On se demande jusqu'ou ira la baisse des taux qui empêche la faillite des états. Que se passera t'il le jour ou ça se retournera? Nous ne sommes peut être pas loin de le savoir. L'Allemagne n'a pas réussi a placer sa dette aujourd'hui. Pas l'Italie, l'Allemagne! Juste un petit article, comme celui que j'avais lu en mai 2007 qui parlait des subprimes, mot dont j'ignorais la signification.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer