Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La CGT prédit des manifestations en cas de victoire de la droite

Reuters27/11/2016 à 16:50
    PARIS, 27 novembre (Reuters) - Le rejet de la politique 
menée par le gouvernement socialiste actuel ne signifie pas pour 
autant adhésion de l'opinion au programme de la droite, a 
déclaré dimanche le secrétaire général de la CGT, prédisant des 
manifestations en cas de victoire de cette dernière à l'élection 
présidentielle de 2017.  
    "Les gens aujourd'hui s'expriment plus pour un rejet de ce 
qui existe que pour une perspective", a dit Philippe Martinez 
dans l'émission "Questions politiques" (Le Monde-France 
Info-France Inter). "Ce rejet ne veut pas dire une adhésion au 
programme."  
    "Les Français sont contre les thèmes forts du programme de 
M. Fillon et de M. Juppé, donc la mobilisation sera d'actualité 
pour être clair", a-t-il poursuivi, en référence aux deux 
candidats qui se disputent ce dimanche l'investiture 
présidentielle de la droite et du centre. 
    Si la droite revient au pouvoir, ça va "barder pour les 
salariés, pour les privés d'emploi et pour les citoyens en 
général", a-t-il dit, tout en estimant que les programmes de la 
droite et de la gauche "c'est à peu près la même chose" en 
matière de politique économique et sociale.  
    Selon un baromètre Vivavoice publié début novembre par 
Libération, les solutions proposées par la droite en matière 
économique et sociale "suscitent un scepticisme majoritaire au 
sein de l'opinion". 
    Soixante et un pour cent des Français jugent que les mesures 
portées par les candidats de la primaire de la droite et du 
centre risquent de "diviser le pays" et 60% qu'elles génèrent 
des conflits sociaux importants. 
    Seuls 39% estiment également que les propositions de la 
droite sont "plus efficaces" que celles réalisées depuis le 
début du quinquennat de François Hollande.  
    En 2012, la CGT, alors dirigée par Bernard Thibault, avait 
pris position en appelant à voter contre le chef de l'Etat 
sortant et candidat de l'UMP Nicolas Sarkozy, invoquant "la 
gravité de la situation" et un risque "de nouveaux reculs 
sociaux".  
 
 (Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8252219
    27 novembre18:17

    Il y a certainement des lois pour mettre en taule de tel provocateur fachistes

    Signaler un abus

  • M7166371
    27 novembre17:12

    confits dans la peur du changement et la lutte pour le maintien des privilèges , en bref , le camp des ultra-conservateurs

    Signaler un abus

  • frk987
    27 novembre17:05

    La première mesure sera de dissoudre les syndicats qui ne représentent RIEN à part un immense pouvoir de nuisance.

    Signaler un abus

  • M6322243
    27 novembre17:01

    il est temps de virer ses gens qui ne font que detruire la societe il devrait s'occuper de salarie et non de politique ses idiots

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.