Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CGT met la pression sur François Hollande

Reuters09/10/2012 à 17:27

LA CGT MET LA PRESSION SUR FRANÇOIS HOLLANDE

PARIS (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes sont descendues mardi dans les rues des grandes villes françaises à l'appel de la CGT pour protester contre la politique d'austérité et les plans sociaux qui se multiplient sur fond de morosité économique.

La centrale dirigée par Bernard Thibault a saisi l'occasion d'une journée d'action pour la défense de l'industrie et de l'emploi, à l'appel de la Fédération européenne de l'industrie, pour montrer sa force. Mais les autres syndicats, tenus à l'écart, n'étaient pas de la partie.

A Paris, toutefois, la plupart des syndicats, dont la CGT, FO, Sud et Solidaires, étaient représentés lors d'une action séparée menée devant le Mondial de l'Automobile.

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher plus d'un millier de manifestants de pénétrer dans les locaux du salon. Des délégations de PSA, où 8.000 emplois sont menacés, mais aussi, notamment, d'ArcelorMittal et de Sanofi, des entreprises également visées par des restructurations, étaient notamment présentes.

La CGT a mobilisé ses troupes pour la première fois depuis le retour des socialistes au pouvoir avec l'ambition de peser sur les négociations qui viennent de commencer avec le patronat sur la sécurisation de l'emploi.

Bernard Thibault, qui passera la main à la fin de l'année, a porté sur France 2 un jugement critique sur l'action du gouvernement en matière sociale.

"Il ne se passe pas une semaine sans qu'on ait des annonces lourdes de fermetures de sites", a-t-il dit. "On est dans un contexte de crise qui s'aggrave, aussi parce qu'on n'apporte pas les bonnes réponses aux vraies raisons de cette crise".

MOBILISATION À MARSEILLE

La CGT a organisé des manifestations à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Rennes, Toulouse et Paris.

A Marseille, plusieurs milliers de manifestants ont défilé sous des banderoles clamant le "refus des plans de rigueur".

Le gros des troupes était constitué de salariés du secteur public, mais on notait aussi des délégations du secteur pétrochimique et des salariés de la grande distribution.

La manifestation se voulait un "premier avertissement" adressé à un gouvernement, qui a selon la CGT cédé la semaine dernière devant les patrons de "start-up" sur la taxation des plus-values de cession d'entreprises.

"On a été agacé par le recul du gouvernement devant le Medef. C'est clairement un premier avertissement au gouvernement pour lui rappeler le rapport de force dans ce pays", a affirmé la secrétaire générale de la CGT locale, Mireille Chessa.

A Bordeaux, ce sont 4.300 personnes selon la police et 7.000 selon la CGT qui ont manifesté, dont nombre de retraités.

A Lyon, 3.500 personnes selon la police et 7.000 selon les syndicats, dont des salariés de Renault-Trucks, d'Arkema, de Rhodia et d'ArcelorMittal, sont descendus dans les rues.

"La solution à la crise et le retour à une croissance soutenue ne se trouvent pas dans l'abaissement du coût du travail, mais dans l'urgence de s'attaquer au coût du capital" a dit Bruno Bouvier, secrétaire régional de la CGT Rhône-Alpes.

LES TRANSPORTS PAS AFFECTÉS

Une série d'arrêts de travail sont prévus en parallèle, dont un à l'appel de la CGT énergie, qui entend protester contre la fermeture annoncée de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) et de plusieurs centrales à charbon.

Ils concernent aussi les transports mais la SNCF ne prévoit néanmoins aucune perturbation sur son réseau. La RATP anticipe de même un trafic normal, à la seule exception du RER B, où trois trains sur quatre devraient circuler.

Rejetant toute idée de "flexibilité" du travail comme remède au chômage, la CGT demande au gouvernement d'adopter sans attendre une loi protégeant les sites industriels menacés comme Aulnay-sous-Bois (PSA) ou Florange (ArcelorMittal).

Au moment où la question du financement de la protection sociale vient sur la table, elle réclame aussi une contractualisation des fonds publics destinés à compenser les exonérations de charges accordées aux entreprises.

Elle aussi associée à la journée d'action européenne, la CFDT a critiqué le cavalier seul de la CGT en France.

Son secrétaire général, François Chérèque, l'a accusée lundi de "détourner" l'appel de la Fédération européenne de l'industrie "à des fins politiciennes nationales et internes", au moment où la CGT est empêtrée dans un conflit autour de la succession de Bernard Thibault.

Yves Clarisse, avec Pauline Mével et correspondants en province


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.