Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CFE-CGC signe l'accord sur le pacte de responsabilité

Reuters10/03/2014 à 14:37

PARIS (Reuters) - La CFE-CGC a annoncé lundi qu'elle signait l'accord sur le pacte de responsabilité négocié la semaine dernière entre les partenaires sociaux, confirmant l'adhésion d'un groupe de syndicats majoritaire, avant l'annonce des mesures précises par le gouvernement d'ici la mi-avril.

La CFTC ayant déjà signé, et l'aval de la CFDT ne faisant aucun doute, l'accord sera ainsi ratifié par trois syndicats sur cinq et les trois principales organisations patronales.

L'adhésion des partenaires sociaux était importante politiquement pour le gouvernement, qui ne voulait pas que la nouvelle baisse promise du coût du travail apparaisse comme un cadeau sans contrepartie aux entreprises.

Le relevé de conclusions négocié mercredi comprend de "vraies avancées" pour l'emploi et le pouvoir d'achat, a déclaré la présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert, lors d'une conférence de presse, assurant qu'il ne s'agissait pas d'"un chèque en blanc" au patronat. "La signature nous permettra d'être exigeant dans la suite du processus."

"Nous demandons maintenant aux employeurs de prendre leur part de responsabilités et donc de permettre l'ouverture des négociations dans les branches le plus rapidement possible", a-t-elle ajouté.

Le texte ne comprend pas d'engagements d'embauches chiffrés comme l'aurait souhaité la CGT et FO, mais il prévoit des négociations ou des discussions dans les branches professionnelles sur de tels objectifs.

Le syndicat des cadres demande également à l'Etat "de prendre sa part de responsabilité" en accédant à sa demande de baisser la fiscalité des ménages et celle pesant sur l'intéressement et la participation des salariés.

La CFDT, troisième syndicat s'étant prononcé pour la signature du relevé de conclusions, doit confirmer cette dernière lors de son bureau national, mercredi et jeudi. Son secrétaire général, Laurent Berger, a déclaré jeudi dans un entretien au quotidien Les Echos que la contre-proposition de la CFDT avait été "reprise à 95%" dans le texte.

Côté patronal, le Medef, la CGPME et l'UPA sont favorables. La CGT et Force ouvrière ont émis un avis négatif.

(Marine Pennetier, édité par Jean-Baptiste Vey)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.