1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CE ouvre la voie à un report à 2014 de l'objectif 3% en France
Reuters22/02/2013 à 14:00

LA CE OUVRE LA VOIE À UN REPORT À 2014 DE L'OBJECTIF D?UN DÉFICIT INFÉRIEUR À 3% DU PIB EN FRANCE

BRUXELLES (Reuters) - Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a ouvert vendredi la voie à un report sous conditions de l'objectif de réduction du déficit public de la France sous les 3% à 2014, après l'annonce d'une prévision de 3,7% fin 2013.

La question sera débattue en mai après la publication de nouvelles prévisions économiques par la Commission européenne et la présentation par la France de son programme de stabilité.

"Si nos prévisions de printemps montraient que l'ajustement budgétaire structurel dépassait 1% par an en moyenne sur la période 2010-2013 et si des événements économiques négatifs et inattendus ayant des conséquences défavorables majeures pour les finances publiques se produisaient, alors le pacte de stabilité et de croissance permettrait de repousser à 2014 l'échéance pour ramener le déficit public nettement en dessous de 3%", a dit Olli Rehn lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Il a salué des avancées en France, jugeant que les efforts budgétaires, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi et l'accord récent sur une réforme du marché du travail montraient que les défis étaient relevés.

Mais il a ajouté que la France devait poursuivre les réformes structurelles, en particulier pour assurer la viabilité financière à long terme du système de retraites.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jbellet
    22 février14:04

    le ps a fait du déni de crise; on va le payer tres cher. quand on entend mme lebranchu nous dire que le jour de carence ne rapporte que 60 millions pas an il ne faut pas s'étonner si on va dans le mur 60 millions X 20 ans c'est 1,2 milliard 'économie une paille ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer